En ce moment
 
 

Macron appelle à "toujours réinventer" le patrimoine

Macron appelle à
Le président Emmanuel Macron visite le musée Marcel Proust "La Maison de Tante Léonie", le 15 septembre 2021 à Illiers-Combray, dans l'Eure-et-LoirYoan VALAT
 
 

Emmanuel Macron a appelé mercredi, à l'approche des Journées du patrimoine, à "toujours inventer et réinventer" le patrimoine français, en visitant la maison où Marcel Proust passa ses vacances enfant, et à la veille d'inaugurer l'Arc de Triomphe emballé par Christo.

"Le patrimoine, c'est à la fois nos racines (...) que nous devons entretenir, et un investissement qui fait travailler nos métiers d'art, nos artisans...", a déclaré le chef de l'Etat à Illiers-Combray (Eure-et-Loir).

Il y a visité la "maison de Tante Léonie" de Marcel Proust, en compagnie de son épouse Brigitte, de la ministre de la Culture Roselyne Bachelot et de l'animateur Stéphane Bern.

Le patrimoine est "quelque chose qu'on a toujours à inventer et à réinventer, à travers des gestes de création et de re-création. C'est ce que nous avons fait avec Buren, et ce que nous verrons avec Christo demain", a-t-il ajouté, en faisant référence à l'œuvre éphémère de Daniel Buren inaugurée lundi à l'Elysée.

Emmanuel Macron doit inaugurer jeudi après-midi "L’Arc de Triomphe empaqueté, Paris 1961-2021", l’œuvre posthume des artistes Christo et Jeanne-Claude. Visible jusqu'au 3 octobre, ce projet artistique "est entièrement autofinancé grâce à la vente d’œuvres originales de Christo et réalisée par son équipe, en partenariat avec le Centre des monuments nationaux (CMN)", selon l'Elysée.

La maison "de Tante Léonie", où Marcel Proust a passé ses vacances entre 1877 et 1880 et dont il s'inspira pour son roman "A la recherche du temps perdu", est l'un des monuments historiques retenus par la Mission Patrimoine, pour être réhabilité. Elle fermera ses portes au public pour travaux au lendemain des Journées du Patrimoine ce week-end.

Selon Stéphane Bern, elle a "un grand besoin d'être restaurée" et bénéficiera, grâce à la Mission Patrimoine, de 400.000 euros d'investissements, auxquels s'ajouteront des financements débloqués par les collectivités.

Le "Monsieur Patrimoine" a sélectionné cette maison pour la visite d'Emmanuel Macron, car "c'est l'année idéale pour rendre hommage à Proust entre le 150e anniversaire de sa naissance en 1871 et les 100 ans de sa mort" en 1922.

Après la visite, le couple Macron a assisté à une lecture d'extraits d'"A la recherche du temps perdu" par le comédien Guillaume Gallienne, devant une centaine d'habitants d'Illiers-Combray.

Lancée en 2017, la Mission Patrimoine a permis, notamment avec le Loto du Patrimoine de la FDJ, de mobiliser 131 millions d'euros pour rénover 18 sites emblématiques par an (un par région) et une centaine d'autres sites.

Au total, le gouvernement a consacré 336 millions d'euros au patrimoine (hors grands travaux comme ceux du Grand Palais), visité chaque année par 89 millions de visiteurs. Et sur les deux milliards d’euros du plan de relance consacrés à la culture, 614 millions devraient être dédiés au patrimoine.


 




 

Vos commentaires