En ce moment
 
 

Mort de Steve: LFI veut une commission d'enquête parlementaire, annonce Coquerel

Mort de Steve: LFI veut une commission d'enquête parlementaire, annonce Coquerel
Le député de La France Insoumise (LFI) Eric Coquerel à l'Assemblée nationale le 12 mars 2019Lionel BONAVENTURE

Le député LFI Eric Coquerel veut que "justice soit faite" et confirme la demande de commission d'enquête parlementaire de son parti après la découverte du corps de Steve Maia Caniço dans la Loire, plus d'un mois après sa disparition lors de la Fête de la musique.

Le parquet de Nantes a ouvert mardi une information judiciaire "contre X" pour "homicide involontaire".

Une autopsie a été réalisée mardi matin et a permis, selon une source judiciaire, d'identifier Steve Maia Caniço, un animateur périscolaire de 24 ans qui n'avait plus donné de signe de vie depuis qu'il s'était rendu avec des amis à un concert conclu par une intervention controversée des forces de l'ordre en bord de Loire.

"Il va falloir maintenant que la justice soit faite", a réagi sur BFMTV le député de Seine-Saint-Denis car selon lui, "on voit bien que les circonstances de la mort de Steve ont tout à voir, très certainement, (...) avec la charge policière ce soir-là", comme "les vidéos l'ont montré".

"L'IGPN ne réglera pas la question, on estime depuis longtemps que ce n'est pas à la police d'enquêter sur la police", a-t-il ajouté, réclamant que "la justice s'en mêle".

"Nous demandons aussi une commission d'enquête sur les circonstances globales qui sont arrivées ce soir-là", a rappelé le député.

Le 19 juillet, les députés LFI avaient demandé l'ouverture d'une commission d'enquête parlementaire sur les opérations de dispersion.

"Pourquoi non seulement il y a eu des charges alors même que des jeunes expliquaient aux policiers que la Loire était derrière eux? Pourquoi le préfet a laissé faire? Pourquoi au niveau de la chaîne de commandement, on arrive à une situation hallucinante pour 30 minutes de musique supplémentaires on arrive comme ça à la mort d'un jeune", a demandé Eric Coquerel.

"Toute la vérité doit être sur cette terrible affaire, et c'est pour ça que nous demandons une commission d'enquête", a ajouté le député.

Vos commentaires