En ce moment
 

Remise des quatre Prix Caïus récompensant le mécénat d'entreprise

(Belga) Deux duos d'entreprises, Immobel et BPI Real Estate Belgium ainsi qu'Exki et la Maison Dandoy, ont, avec CMI et Macors, été couronnés jeudi soir à Bruxelles des Prix Caïus, décernés par l'association Prométhéa et qui récompensent le mécénat d'entreprise.

Immobel et BPI Real Estate Belgium ont reçu le Caïus de l'Entreprise mécène de l'année pour le partenariat au projet "Remember/Souvenir" de l'artiste Denis Meyers. Ce mécénat collaboratif a permis à l'artiste de créer la plus grande fresque graphique jamais exposée, de 25.000 m², sur le bâtiment Ernest Solvay, à Ixelles. "Le jury a particulièrement apprécié la réponse à un besoin de création artistique", soulignent les organisateurs dans un communiqué. Le Caïus du mécénat en Culture revient, lui, au duo Exki et Maison Dandoy, qui ont soutenu les artistes émergents et les résidences d'artistes du Wiels. Exki soutient et accompagne depuis 2011 les artistes du Wiels, centre d'art contemporain à Forest. L'entreprise soutient la venue de jeunes artistes internationaux notamment en finançant l'une des neuf résidences du Wiels ou encore en mettant à disposition des espaces d'exposition. De son côté, la Maison Dandoy accueille régulièrement des artistes locaux et finance annuellement un atelier de résidence d'artistes du Wiels. "L'intégration de l'art dans le core business de ces entreprises" a séduit le jury. L'entreprise liégeoise CMI se voit couronnée du Caïus du mécénat en Patrimoine, pour son soutien au bicentenaire John Cockerill l'an dernier. CMI a entre autres coproduit avec les Films de la Passerelle un documentaire et coédité avec l'Institut du Patrimoine wallon un livre qui retrace l'histoire du château Cockerill. Quelque 20.000 visiteurs ont par ailleurs visité l'exposition "John Cockerill, 200 ans d'avenir" à la Boverie. Ce projet, "qui touche à différents axes", a permis "de sensibiliser un public large aux enjeux de l'innovation industrielle et de son histoire", selon le jury. Enfin le prix Caïus du mécénat de l'Engagement a été attribué à Macors, qui a soutenu la jeune création belge contemporaine. La société de construction, rénovation et transformation, basée à Hamois (province de Namur), collabore en effet depuis 2013 avec le centre d'art contemporain La Médiatine à Bruxelles. Elle remet chaque année un prix à de jeunes artistes. "Ce mécénat est le témoin de l'enrichissement mutuel qu'apporte ce type de collaboration et favorise le décloisonnement entre entreprises." La cérémonie de remise des prix, animée par Nathalie Maleux, était organisée jeudi soir à l'auditorium des Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique. Le jury de cette édition était présidé par Joan Condijts, rédacteur en chef de l'Echo. (Belga)

Vos commentaires