En ce moment
 

Eutelsat optimiste pour l'avenir après des résultats meilleurs qu'attendu

Eutelsat optimiste pour l'avenir après des résultats meilleurs qu'attendu
L'opérateur européen de satellites Eutelsat a fait preuve d'optimisme mercrediERIC PIERMONT
INFORMATIQUE

L'opérateur européen de satellites Eutelsat a fait preuve d'optimisme mercredi dans ses prévisions pour 2018-2019, annonçant une croissance de ses ventes, après avoir bouclé son exercice décalé sur un bénéfice net supérieur aux attentes.

Le groupe a en effet publié un bénéfice net de 290,1 millions d'euros, en baisse de 17,5%, mais au-dessus du résultat net de 281 millions anticipé par le consensus des analystes interrogés par l'agence de données financières Factset.

Sur l'ensemble de son exercice 2017-2018, Eutelsat a vu son chiffre d'affaires se replier de 4,7% à 1,41 milliard d'euros, principalement sous l'effet de la baisse des services aux gouvernements et des données fixes, mais avec un retour à la croissance sur le dernier trimestre, qui lui a permis de dégager des ventes supérieures au consensus des analystes qui prévoyaient 1,385 milliard d'euros.

Les résultats ont été salués par les marchés: le cours d'Eutelsat grimpait de 5,98% à 19,415 euros à 10H50 (08H50 GMT) à la Bourse de Paris, dans un marché en légère hausse (+0,10%).

"Ces résultats sont très satisfaisants et sont une preuve supplémentaire de la bonne mise en place de notre plan stratégique, nous avons notamment fait croître notre flux de trésorerie de près de 12% après un exercice où il avait déjà été en croissance de 65%", a déclaré le directeur général du groupe, Rodolphe Belmer, lors d'une conférence de presse téléphonique.

"Tous nos objectifs financiers sont atteints ou dépassés pour la deuxième année consécutive", a ajouté M. Belmer.

Pour l'exercice à venir entamé au 1er juillet, Eutelsat s'attend à une légère croissance de son chiffre d'affaires, à périmètre et taux de change constants, et une marge d'exploitation (Ebitda) supérieure à 78%, à taux de change constants.

Sur l'exercice 2017-18, cette marge était de 76,9%.

Dans le détail, la vidéo - principale activité du groupe avec 66% du chiffre d'affaires total - est en recul de 1,2% sur l'exercice, sous l'effet de la pression concurrentielle, avec cependant une stabilisation au dernier trimestre.

Les services aux gouvernements, qui représentent 12% des ventes totales, sont en baisse de 9,8% par rapport à l'exercice précédent, principalement du fait d'un taux de change défavorable, notamment face au dollar, qui réduit l'apport de la campagne de renouvellement de contrats avec le Département de la Défense américain.

Le secteur des données fixes, qui regroupe notamment les réseaux d'entreprises et les interconnexions entre réseaux mobiles et représente 10% du chiffre d'affaires, est en recul de 15,2%, sous l'effet combiné des taux de change et d'une concurrence forte sur le créneau.

Donnée scrutée dans l'industrie, Eutelsat précise que 68,1% de ses répéteurs - les émetteurs-récepteurs embarqués dans les satellites - sont actuellement occupés, en hausse de 0,2 point sur un an, avec également une hausse de son nombre de répéteurs opérationnels.

Le carnet de commandes de l'opérateur s'établit à 4,6 milliards d'euros au 30 juin, en baisse de 12% sur un an, et représente désormais 3,2 années de chiffre d'affaires. Il est pour l'essentiel (83%) lié aux applications vidéos.

En terme de dette, Eutelsat a diminué son niveau global d'endettement de près de 400 millions d'euros, de manière à ramener son ratio d'endettement à 3 fois son Ebitda (excédent brut d'exploitation), en recul de 0,2 point.

Vos commentaires