En ce moment
 

La Défense recherche 450 techniciens

La Défense recherche 450 techniciens

(Belga) La Défense, qui éprouve des difficultés pour recruter du personnel technique qualifié, organisait jeudi un jobday dans la caserne de Peutie (Vilvorde). Quelque 450 postes techniques sont en effet actuellement vacants au sein des forces armées.

Le manque de techniciens qualifiés est particulièrement criant chez les sous-officiers où 40 pc des postes vacants requiert un profil technique contre 26 pc chez les officiers et 15 pc chez les soldats et les matelots. Les besoins les plus importants se situent au niveau de la force aérienne et de la marine. "Les moyens techniques jouent un rôle sans cesse croissant au sein d'une armée moderne: véhicules, navires, avions mais aussi systèmes d'armements sont bourrés de software. C'est pourquoi le besoin en techniciens est toujours plus important", explique le lieutenant-colonel Dominiek Saelens en charge du recrutement à la Défense. L'armée se doit en outre d'être concurrentielle avec le secteur privé et est confrontée à la pénurie de main-d'oeuvre sur le marché du travail. Le salaire constitue dès lors un atout pour attirer des candidats potentiels. Celui-ci est semblable à ce qui se pratique dans le privé, selon le lieutenant-colonel Saelens. D'aucuns estimaient cependant lors de la journée qu'il était difficile de rivaliser avec les hauts salaires proposés par certaines entreprises. Quoi qu'il en soit le salaire est toujours communiqué aux recrues potentielles. Un soldat qui a deux années de service derrière lui gagne ainsi 1.568 euros nets par mois, un sous-officier touche après la même période 1.674 euros nets et un officier, titulaire d'un diplôme d'ingénieur, 2.334,19 euros nets. (Belga)

Vos commentaires