En ce moment
 
 

Les tests de Mathieu: le WI-FI 6 fait parler de lui, qu'amène-t-il de nouveau, et devez-vous y passer aujourd'hui ?

Les tests de Mathieu: le WI-FI 6 fait parler de lui, qu'amène-t-il de nouveau, et devez-vous y passer aujourd'hui ?
 
Les tests de Mathieu
 

La qualité du matériel réseau en Belgique est très variable. La plupart des utilisateurs se contentent du routeur Wi-Fi offert par l'opérateur, un appareil peu performant datant parfois d'une dizaine d'années. Et voilà que la norme Wi-Fi 6 arrive, promettant plusieurs formes d'amélioration. Est-il déjà temps de craquer ? On vous explique tout avec le test du kit Orbi RBK752.

La plupart des maisons, appartements, entreprises et même lieux accessibles au public sont désormais équipés de Wi-Fi. Cette norme de communication sans fil entre un émetteur (le routeur) et un récepteur (le smartphone, l'ordinateur) évolue depuis son invention en 1999.

Le nom technique est passé de 802.11a à 802.11ax au fil des ans, le suffixe ax ayant été traduit en langage commercial par Wi-Fi 6 (c'est la première fois, raison pour laquelle vous n'avez jamais entendu parler de Wi-Fi 5).

Remarque: cette norme est en cours d'officialisation par l'IEEE (Institut des ingénieurs électriciens et électroniciens), une association américaine qui joue un rôle essentiel dans l'établissement des normes techniques. Cela n'empêche pas le "brouillon" très avancé de cette norme d'avoir inspiré bon nombre de constructeurs, du smartphone à l'ordinateur en passant bien évidement par les routeurs.

Attention: votre accès à internet ne changera pas !

Première chose essentielle à rappeler: le Wi-Fi ne va pas améliorer votre accès à internet. Selon l'endroit où vous habitez, le câblage et les armoires de rue de Proximus, Voo ou Telenet sont plus ou moins avantageux pour votre habitation. Avec un abonnement standard, on peut atteindre les 125 Mbps: on parle bien de la vitesse maximale de téléchargement de données en provenance des serveurs d'internet jusqu'à votre routeur. Moi, par exemple, avec les deux petits câbles de Proximus, j'ai la chance d'atteindre les 96 Mbps au moment d'écrire ces lignes. D'autres qui paient le même prix pour le même abonnement se contentent parfois de beaucoup moins.

Quoi qu'il en soit, l'arrivée du Wi-Fi 6 qui promet des débits allant jusqu'à 10 Gbps (donc 10.000 Mbps) ne va rien changer par rapport à votre connexion initiale à internet de 100 Mbps. Simplement, le routeur Wi-Fi va mieux distribuer cet "internet" (plus rapidement et plus loin) à tous les appareils de votre maison qui y sont connectés. Pour dire les choses autrement: la circulation des données à l'intérieur de votre réseau va être largement améliorée, mais pas votre accès à internet.

Corollaire, mais ça concerne moins de monde, si dans votre maison (sur votre réseau local, donc), vous avec par exemple un disque dur réseau (de type NAS ou bien un disque USB rapide connecté à un routeur), ça devient intéressant. Exemple: le smartphone compatible et le routeur compatible pourraient faire transiter un fichier de 10 Gb en une seconde (c'est bien sûr la théorie, voir plus bas).


 
 Avec un kit comme l'Orbi, vous coupez le Wi-Fi de votre box opérateur, que vous reliez via un câble réseau (Internet en jaune)

Quelles sont les nouveautés du Wi-Fi 6 ?

Hélas, les radiofréquences sont un domaine très technique, très difficile à vulgariser et à simplifier. Ça explique en partie pourquoi la 5G fait si peur (voir mon dossier), car elle aussi utilise des bandes de fréquences pour faire transiter des données.

Et comme si ça n'était pas assez complexe, il y a également des normes européennes puis nationales qui encadrent l'utilisation de ces bandes de fréquence, qui peut donc être différente d'une zone à l'autre.

Quoi qu'il en soit le Wi-Fi 6, sur le papier, n'a pas l'air très différent des précédents Wi-Fi car il utilise les bandes de fréquence 2,4 GHz et 5 GHz. C'est à l'intérieur que ça se passe. Sans rentrer dans les détails, il est question de multiplication d'antennes dans les routeurs, et de grandeurs des canaux de diffusion à l'intérieur de ces bandes de fréquence. Pour faire simple: toutes les normes Wi-Fi sont des autoroutes assez rapides, mais le Wi-Fi 6 a davantage de voies de circulation, ces voies de circulation sont plus larges, leur revêtement est nickel et il y a de nouvelles bandes d'arrêt d'urgence sur les côtés (appelons les 'options').

Résultat, bien entendu, une amélioration de la vitesse. Les données sont transmises plus rapidement du routeur Wi-Fi 6 vers les appareils Wi-Fi 6. Dans la pure théorie, la vitesse maximale de transmission peut atteindre 9,6 Gbps, si l'émetteur et le récepteur utilise beaucoup d'antennes permettant l'envoi de beaucoup de flux de données simultanément. Dans la pratique, les constructeurs, pour faire baisser les prix et/ou gagner de la place dans le routeur, limiteront le nombre d'antennes et donc de flux. Idem pour le matériel qui se connectera à ce routeur. Donc impossible de donner un gain de vitesse précis par rapport au "Wi-Fi 5" mais celui-ci était limité à 3,5 Gbps (aussi dans les meilleurs conditions). Au final, retenez que cette vitesse importe peu vu que votre connexion à internet dépasse rarement les 0,1 Gbps !

Une vidéo Youtube a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Deux options intéressantes du Wi-Fi 6

Parmi les nouvelles options amenées par le Wi-Fi 6, il y a l'Orthogonal Frequency Division Multiple Access (OFDMA), qui divise les signaux (envoi de données entre le routeur et un smartphone, une TV, un ordi, etc) en signaux plus petits, ce qui facilite leur transmission au même moment. Donc en clair: le routeur peut envoyer plus facilement au même moment une page web sur l'ordinateur de maman, un flux d'actu Instagram sur le smartphone des ados, et un épisode Netflix sur la TV de papa. Pour certaines familles nombreuses et exigeantes, c'est difficile pour l'instant, et il faut patienter, chacun est servi à son tour. On dit que le Wi-Fi 6 réduit la latence (le temps d'attente avant le premier envoi de données) car il sert tout le monde en même temps. En réalité, les Wi-Fi précédents savaient déjà le faire et ce sont surtout les Wi-Fi dans les lieux publics (gares, stades, salles de conférence, entreprises) qui pourraient vraiment s'améliorer grâce au Wi-Fi.

Autre option intéressante, qui n'est pas liée à la vitesse de circulation des données à l'intérieur de votre réseau, le Target Wake Time. En résumé: le routeur et le smartphone, pour reprendre cet exemple simple, vont mieux gérer la mise en veille et la sortie de veille de la puce Wi-Fi du smartphone. Il consommera moins de batterie au niveau de la connexion. Cette option est surtout intéressante pour tous les petits objets connectés de la maison qui vont se multiplier dans les années à venir (thermostat, serrure, caméra, capteur, alarme, ampoule, etc).


 
 Au dos du satellite, deux sorties câblées pour une imprimante et une tour PC, par exemple

Dans les faits: test du Netgear Orbi RBK752 (499€)

Pour savoir si ça valait déjà la peine d'investir dans un routeur Wi-Fi 6, j'ai testé durant un mois (le temps de connecter tous mes appareils et de juger la stabilité et la qualité du nouveau réseau Wi-Fi) le kit Orbi RBK752 (1 routeur + 1 satellite) du spécialiste américain d'équipement réseau Netgear. Il coûte 499€, ce qui est évidement assez cher vu que les routeurs sont offerts par les opérateurs… Cependant, leur qualité est incomparable et ils permettent de profiter pleinement d'un accès à internet dans toute la maison. Je connais beaucoup de foyers avec une bonne connexion 100 Mbps mais qui n'est réellement accessible et exploitée que dans la pièce où se trouve le routeur...

Vous allez me dire: il faut du matériel Wi-Fi 6 pour juger la qualité Wi-Fi 6. Oui et non, vous allez voir.

Le kit Orbi est assez imposant en taille. Logique: il intègre plusieurs antennes qui sont capables d'envoyer ou recevoir 8 flux de données. La vitesse théorique maximale est donc de 4,2 Gbps. Il s'installe comme le Nest WiFi dont je vous parlais il y a quelques semaines: vous branchez le routeur Orbi avec un câble à votre boitier Proximus ou Voo, puis vous coupez le signal Wi-Fi (faible et pas très malin) de ce boitier.

Ensuite, via l'application Orbi, vous suivez les étapes d'installations, très simples (ça m'a pris 10 minutes), pour connecter le satellite Orbi dans un coin de votre maison où le Wi-Fi avait du mal à passer. Ce qui prend le plus de temps, c'est de repasser sur tous les appareils connectés de la maison (et Dieu sait que j'en ai) pour leur indiquer le nouveau Wi-Fi.

Ça améliore tout…

Mais ça en vaut la peine: le kit d'Orbi fonctionne à merveille. En réalité, les deux appareils Orbi communiquent entre eux via des antennes dédiées, et gardent d'autres antennes pour distribuer les données à tous les appareils connectés (jusque 40 !). Résultat: un signal optimal partout dans la maison.

Pour la chambre parentale, comparé au Nest WiFi qui était déjà bien meilleur de mon routeur Proximus, je suis passé d'une connexion internet de 15 Mbps à 83 Mbps. L'accès à internet devient donc optimal partout dans la maison avec le kit d'Orbi. C'est presque comme si chaque appareil connecté l'était avec un câble. Puissant.

Cette amélioration s'explique par le fait, souvenez-vous, que le Wi-Fi utilise les mêmes bandes de fréquence que les anciennes normes. Dès lors, tous les appareils de votre maison, même les plus anciens ou les plus basiques se connectant uniquement sur la bande des 2,4 GHz, profitent du débit amélioré du Wi-Fi 6. Bien entendu, ce sera encore meilleur quand tous les appareils de la maison seront compatibles, mais ça change déjà pas mal de chose.

Autre avantage: le routeur et le satellite Orbi ont des ports Ethernet à l'arrière: trois pour le routeur et deux pour le satellite. C'est idéal: dans mon cas, le satellite installé dans le bureau à l'étage, dans le coin opposé au routeur, est relié à une tour PC et à une imprimante. Ce pourrait être une console de jeux ou une TV.

J'ai un smartphone Wi-Fi 6 à la maison, et pour voir une différence avec mon ancien Wi-Fi, espérant atteindre des débits impressionnants, je lui ai demandé de télécharger un fichier volumineux se trouvant sur un disque réseau rapide. Une vidéo de 1 GB a été téléchargée sur le smartphone Wi-Fi 6 en environ 5 secondes (vitesse : 200 Mbps). La même vidéo, avec un smartphone Wi-Fi 5, a été téléchargée en 25 secondes (vitesse: 40 Mbps). Une amélioration notable, mais on est loin des Gbps qui sont donc très théoriques.

Des options logicielles intéressantes

En plus de ses performances indéniables (et au-delà de tout ce que j'avais pu essayer depuis des années en termes de stabilité et de qualité de réseau local), le kit Orbi est équipé de BitDefender Armor, une solution logicielle qui détecte les problèmes au niveau du routeur: URL suspectes, virus, arnaques en ligne. Il les bloquera, un peu comme dans un réseau d'entreprise. Hélas, il faut payer après un mois d'essai, et je ne suis pas sûr que cela en vaille la peine (à moins que vous ayez des utilisateurs très peu prudents dans votre maison !).

L'application Orbi (voir ci-dessus) permet de voir tous les appareils connectés, et de leur interdire l'accès à internet, mais pas de manière programmée, cependant. Dommage, car c'est pourtant simple à mettre en place, et assez pratique pour limiter les connexions des ados durant la soirée/nuit). Le Nest WiFi de Google le fait très bien. 

Conclusions

Non, le Wi-Fi 6 n'est pas une révolution pour les particuliers. Il est une évolution intéressante et nécessaire de la qualité de votre réseau local, donc de la circulation des données numériques (généralement en provenance d'internet, mais on peut avoir besoin d'utiliser des données stockées localement) dans votre foyer. Votre connexion internet initiale ne sera pas améliorée, ne l'oubliez pas, mais cette connexion sera en revanche mieux exploitée et mieux diffusée dans votre maison/appartement. C'est important car les objets connectés (smartphone, TV, console, mais aussi la smarthome) sont toujours de plus en plus nombreux. Et tandis que la 5G va décupler nos communications internet mobiles, il était temps que celles du foyer soit améliorées elles aussi.

Faut-il craquer dès maintenant pour du matériel Wi-Fi 6 ? C'est difficile à dire, car il y a de nombreux constructeurs, avec des qualités très différentes. Vous trouvez déjà, par exemple, des routeurs Xiaomi Wi-Fi 6 à moins de 100€ qui certes, pourront bénéficier des améliorations de la nouvelle norme, mais qui auront moins d'antennes et géreront sans doute moins bien les nombreux appareils de votre réseau que votre routeur actuel.

En revanche, le kit Orbi RBK752 que j'ai essayé (499€ pour le routeur et son satellite) est d'ores et déjà bien meilleur que la grande majorité des équipements actuels, qu'ils soient Wi-Fi 6 ou d'anciennes générations: c'est sa qualité principale. Il va envoyer du bon Wi-Fi dans toute la maison et sera capable de gérer un très grand nombre d'appareils simultanément (idéal pour les familles nombreuses avec adolescents et parents qui font du télétravail).

Accessoirement, il est prêt pour le Wi-Fi 6, donc il sera encore plus performant quand vos ordinateurs, smartphones, tablettes et télévisions seront compatibles (ça prendra quelques années…). Et en plus, il est plutôt élégant et ne dénotera pas dans un salon (à côté de sublimes bougies):

 
 

 




 

Vos commentaires