En ce moment
 
 

Test Arlo Video Doorbell: une sonnette intelligente qui enregistre ce qui se passe devant chez vous

Les tests de Mathieu: une sonnette qui se contente de faire
Les tests de Mathieu

Savant mélange entre caméra de surveillance et sonnette de porte d'entrée, la Video Doorbell d'Arlo, 199€, peut modifier considérablement la manière dont vous interagissez avec les personnes qui s'approchent de votre maison. Je l'ai testée durant deux semaines et voici mon test.

La maison connectée, à qui on prédisait un avenir radieux il y a quelques années, est restée au stade du fantasme pour de nombreuses entreprises. Seuls "accessoires" rendant la maison smart ont percé ces dernières années: le thermostat et la caméra de surveillance.

L'objet dont je vous parle aujourd'hui se rapproche de la caméra de surveillance, même s'il s'agit d'un appareil à part, qu'on utilise pratiquement tous les jours: la sonnette de porte d'entrée. Toutes les maisons en ont une, souvent il s'agit d'un simple bouton pressoir à 10 euros, activement un bruit à l'intérieur, le tout sur pile et de mauvaise qualité.

Alors si vous cherchez quelque chose de beaucoup (beaucoup) plus intelligent, lisez ce test.

 
 

Arlo Video Doorbell, 199€, à installer soi-même (ou pas)

Récemment, je vous ai parlé d'Arlo, une entreprise américaine qui connait un grand succès grâce à sa solution de caméras de surveillance entièrement sans fil (voir mon test très concluant). Maîtrisant sans aucun doute son sujet, elle a décidé de lancer une sonnette de porte d'entrée vidéo (Video Doorbell).

Il s'agit d'un objet assez discret et élégant, qu'on positionne à la verticale en remplacement de l'ancienne sonnette. Il a besoin d'un accès au réseau, donc elle doit être installé à portée de Wi-Fi.  Attention, c'est essentiel de le savoir: il faut un câblage existant. En effet, contrairement à ses cousines les caméras de surveillance, la sonnette vidéo d'Arlo n'a pas de batterie, et a donc besoin d'une alimentation (entre 16 et 24V). Si besoin, un transformateur inclus dans la boite vous permettra d'avoir le bon voltage. Si vous devez chipoter à votre tableau électrique, faite appel à un électricien, c'est préférable.

Néanmoins, en 20 minutes, j'avais remplacé ma vieille sonnette par la nouvelle. Les étapes de l'installation sont expliquées via l'application, pas à pas, et c'est relativement simple. Sachez cependant qu'il faut installer ce qu'Arlo appelle un power kit dans le carillon, pour bien réguler le courant et éviter qu'il sonne par erreur:


 

Une fois que c'est fait, il suffit de retirer votre sonnette existante, et de relier les deux fils à celle d'Arlo. Il faudra sans doute faire de nouveau trou dans le mur, car le format vertical est assez peu courant. Notez qu'il y a un "coude" fourni, pour mieux orienter la sonnette, si elle est installée sur l'encadrement de la porte.

Ça sonne où vous voulez, quand vous voulez

Le plus dur est fait. Vous voilà avec une sonnette intelligente et connectée. La Video Doorbell d'Arlo a deux grands avantages, à mes yeux. Premièrement, lorsque quelqu'un sonne, l'application vous "appelle" et si vous décrochez, elle lance une visioconférence avec la personne devant votre porte. Il y a effectivement un micro et un haut-parleur en plus de la caméra. Que vous soyez chez vous, ou à l'extérieur, vous pouvez donc dialoguer, c'est diablement pratique, notamment pour dire au livreur de laisser un paquet à tel endroit, pour (ne pas) répondre à un visiteur indésirable, etc. Et efficace: il ne faut attendre qu'une seconde avant que votre téléphone sonne. La vidéo qui est streamée a été formatée intelligemment: au lieu d'être du 16:9 traditionnel, il s'agit d'un carré (1:1) qui vous permet de mieux voir qui est là, et s'il y a par exemple un paquet déposé. Rassurez-vous, votre carillon retentira également dès que quelqu'un sonne, ce qui est essentiel pour que tous les membres de la maison soient prévenus (ça se configure via l'application). Il est également possible de ne pas décrocher, mais de faire dire un message vocal prédéfini par la caméra (voir ci-dessous).

L'autre avantage, et on en revient aux fondamentaux d'Arlo: la sonnette fait office de caméra de surveillance. Via l'application, comme si c'était une de vos caméras, vous pouvez activer ou désactiver la surveillance (selon une plage horaire ou votre localisation). Celle-ci consiste en un enregistrement d'une séquence d'une dizaine de seconde lorsqu'un mouvement est détecté (donc avant même que la personne ne sonne). Si la surveillance est activée, votre téléphone vous enverra une notification, vous permettant de voir ce qu'il se passe, et même d'activer la sirène intégrée dans la sonnette (pas très puissante, mais elle gênera certainement l'intrus).


 

Un abonnement obligatoire

Le seul inconvénient, c'est que pour utiliser les fonctions "sécurité" de la caméra (donc au-delà de l'appel vidéo qui vous permet de dialoguer), il faut souscrire à l'abonnement Arlo Smart. Avec les caméras de surveillance, on peut contourner cet abonnement en configurant une clé USB sur la station (smart hub) reliée au routeur wi-fi. Mais la Video Doorbell est reliée directement à votre routeur, elle n'a pas besoin de la station, et ne peut pas s'y connecter.

L'abonnement Arlo Smart coûte 2,79€ par mois (et par caméra, mais si vous en avez plusieurs, les prix diminuent).  Cet abonnement est donc nécessaire pour voir les séquences vidéo enregistrées lorsque la surveillance est activée (30 jours d'historique). Il permet également de configurer les notifications intelligentes sur votre téléphone, donc pour être prévenu si une personne, un animal, une voiture se sont arrêtés devant chez vous, ou si un colis a été déposé.

Conclusion

La Video Doorbell d'Arlo est un produit largement recommandable. Concurrent des solutions Nest Hello (Google) et Ring Doorbell (Amazon), elle a l'avantage de proposer un format vidéo carré plus lisible, et d'intégrer une sirène qui pourrait faire fuir d'éventuels intrus.

C'est une sonnette avant tout: elle fonctionne comme une caméra de sécurité sur laquelle quelqu'un appuie pour vous parler. Le carillon sonne, et votre téléphone vous permet alors de dialoguer en vidéo. Le tout de manière très fluide durant mon test.

Deux bémols: l'installation n'est pas évidente, même si les explications (schéma et vidéo) fournies par Arlo sont claires. Il se peut que vous deviez faire appel à un électricien, notamment si vous devez changer le transformateur sur votre tableau électrique (mais je n'ai pas du le faire).

Autre petit inconvénient: pour revoir des clips de surveillance enregistré et recevoir des notifications intelligentes en cas de mouvement devant votre porte, il faut prendre un abonnement Arlo Smart à 2,79€ par mois (30 jours d'historique).


 

 

 

Vos commentaires