En ce moment
 
 

Test Arlo Pro 3: que valent ces caméras de surveillance entièrement sans fil ?

Les tests de Mathieu: les caméras de surveillance Arlo sont entièrement SANS FIL, mais sont-elles fiables ?
 
Les tests de Mathieu
 

Wi-Fi et sur batterie, les Pro 3 d'Arlo sont, sur le papier, la solution idéale pour surveiller sa maison et faire fuir d'éventuels intrus. Le kit de départ avec deux caméras coûte tout de même 599€, une coquette somme qui peut être complétée par un petit abonnement mensuel. Je l'ai testé durant deux semaines et voici mon verdict.

S'il est un domaine de la maison connectée (ou smart home) qui connait un vrai succès depuis plusieurs années, c'est bien celui de la caméra de surveillance. Il suffit de voir le nombre de fabricants ou de marques qui proposent des qualités, des services et des prix très variables.

Je vous ai déjà évoqué plusieurs d'entre elles: le haut de gamme signé Nest ou des solutions plus exotiques comme Reolink. Aujourd'hui, je vous parle d'Arlo. Derrière ce petit nom tout simple se cache la société américaine Netgear, active dans le matériel de réseau informatique. En 2014, la division Arlo a été créée et une première caméra de sécurité lancée. Vu le succès et pour des raisons fiscales, on imagine, Arlo est devenue une entreprise à part entière en 2018, mais détenue majoritairement par Netgear.

arlo3

Arlo Pro 3, 599€ pour le kit de départ avec 2 caméras

Le concept des caméras Arlo est le même depuis le premier modèle lancé il y a 5 ans: des caméras entièrement sans fil (Wi-Fi et sur batterie, donc), qui n'enregistrent des scènes que lorsqu'elles détectent du mouvement.

Plusieurs versions sont sorties, avec des petites différences liées à la qualité de l'image, aux capacités de transfert audio, aux lumières/sirènes intégrées, etc. Mais le principe de fonctionnement de base est le même.

La Pro 3 est le dernier modèle en date et j'ai installé le kit de base: deux caméras et ce qu'Arlo appelle un SmartHub, donc un boitier à relier à votre modem/routeur à l'aide d'un câble réseau.

Le prix est assez élevé: 599€. Il s'agit de caméras entièrement étanches avec une définition Full HD (2K), un champ de vision élargi (160°) et une vision nocturne qui peut être couleurs grâce à la puissante LED automatique intégrée.

Installation facile: il n'y a pas de câble !

A ce prix, on est en droit d'être exigeant à tout point, y compris au niveau de l'installation. Celle-ci s'avère heureusement très simple. Il faut d'abord se créer un compte Arlo sur l'application, puis installer le SmartHub, puis les caméras, une à une.

Entièrement sans-fil et assez discrètes, celles-ci (préchargées à 50% environ) sont très simples à placer dans votre intérieur ou à l'extérieur. Car oui, les Arlo Pro 3 sont conçues pour supporter le froid, la pluie, la neige et le soleil.

Vous pouvez poser la caméra sur un meuble, c'est ce que j'ai fait dans mon salon. Elle tient debout sans trop de souci mais n'est pas vraiment conçue pour ça, car sa base est étroite:

Il y a deux moyens de fixations prévus. Le plus pratique est sans conteste cette petite base aimantée à fixer sur un mur ou un plafond, et qui permet d'orienter facilement la caméra dans différents axes:

 

Il y a également un système plus robuste à l'aide de vis, idéal pour l'extérieur s'il y a des grands vents :

Arlo m'a également fait tester leur petit panneau solaire en option (60€) pour alimenter en continu une caméra installée à l'extérieur. Il fonctionne très bien: après deux semaines, la batterie de la caméra reste à 100% (voir ci-dessus). 

Pour configurer, il faut un peu plus réfléchir…

Une fois votre installation terminée, il reste à établir ce que vous souhaitez faire de ces caméras de sécurité. A quel moment voulez-vous que votre maison soit surveillée ?

Car la question est là: le système Arlo est une caméra de surveillance, de sécurité pourrait-on dire. Si la surveillance est désactivée, les caméras sont éteintes et ne servent pas à grand-chose: vous pouvez uniquement voir en direct ce qu'il se passe dans votre salon ou sur votre balcon, via l'application ou le site web Arlo.

Il faut donc configurer votre SmartHub, via l'application, pour activer la surveillance au bon moment. Divers critères peuvent être retenus pour une activation automatique de la surveillance. Soit la géolocalisation via votre smartphone, mais selon moi ce n'est pas toujours très fiable (si votre smartphone désactive l'application par souci d'économie d'énergie, par exemple), et il faut que toutes les personnes de la maison aient l'application.

Soit via un calendrier, ce qui me semble être la meilleure option. C'est ce que j'ai fait chez moi, en configurant une semaine type. Surveillance la nuit quand tout le monde est censé dormir, et la journée aux heures où personne n'est censé être à la maison:

 

Quelle est l'autonomie des batteries ?

Une caméra de surveillance sur batterie, à la base, ça n'inspire pas trop confiance. Mais Arlo a bien fait les choses et la caméra ne consomme que très peu d'énergie en mode surveillance.

Il y a notamment le fait que lorsque vous visionnez les clips enregistrés sur le cloud, la caméra n'est pas du tout sollicitée. Elle ne s'active que lorsque vous voulez voir en direct ce qui se passe chez vous, et lorsqu'un mouvement est détecté alors que la caméra est en mode surveillance.

Arlo me dit que la durée de vie de la batterie de ses Pro 3 est "comprise entre 3 et 6 mois". Ce qui au vu de mes tests est tout-à-fait possible, et penche même plus vers 6 mois que 3 mois.

En effet, la caméra de mon salon surveille ma maison 17h par jour. Heureusement, elle ne s'allume pas souvent, car ça signifierait qu'un intrus se balade. Mais j'ai fait plusieurs séances de test, et moi et mon épouse avons dû aller dans le salon durant la nuit ou en journée durant les heures de surveillance. Il y a donc eu une vingtaine de clips de quelques secondes enregistrés en deux semaines. Et plusieurs visionnages en direct (streaming de quelques dizaines de secondes). Préchargée à 55% lorsque je l'ai placée, la batterie était à 49% après deux semaines de test. La consommation est donc très faible.

La caméra placée sur mon balcon n'a jamais quitté les 100% de batterie car elle est connectée au chargeur solaire.

Le temps de recharge complet d'une batterie est de 3,5 heures. C'est un peu plus rapide (15%) avec l'accessoire de recharge simultanée de deux batteries, qui est facturé tout de même 50€. Pour une charge normale, il suffit de déposer le connecteur aimanté sur le dessous de la caméra:


 

Que se passe-t-il quand un mouvement est détecté ?

Quand la surveillance est activée et qu'un mouvement est détecté, la caméra allume une LED frontale assez puissante, immédiatement et enregistre la scène. Une notification est envoyée dans la seconde à votre smartphone, avec un premier aperçu, une photo qui encadre le corps de la personne détectée:

Théoriquement, vous allez appuyer sur cette notification, ce qui lancera l'application Arlo. Celle-ci affiche alors le flux en direct (le streaming) de la caméra qui a détecté un mouvement. Vous avez alors la possibilité d'analyser calmement la scène et d'appuyer sur le petit micro pour parler avec l'éventuel intrus. Car oui, la caméra est équipée d'un micro et d'un petit haut-parleur. Ça vous permettra de rassurer la personne si c'est un membre de la famille, de la menacer si c'est un voleur, de dialoguer si c'est un livreur de colis et que vous avez installé la caméra sur le pas de votre porte d'entrée. Ce ne sont que des exemples.

Autre option: le bouton rouge 'Alerte'. En appuyant sur ce bouton, vous pouvez activer la sirène (car oui, la caméra est équipée d'une sirène). Évidemment, vu la taille, il ne faut pas s'attendre à réveiller tout le quartier. Mais c'est très bruyant (difficile de rester à côté sans se boucher les oreilles), et c'est suffisant pour déranger, voire faire fuir les intrus qui se sauront filmés. Le bouton permet aussi d'appeler directement un contact prédéfini, mais c'est finalement un simple raccourci vers l'application 'téléphone' de votre smartphone:

appli2

Comment revoir les séquences des mouvements détectés ?

Une caméra de surveillance n'a de sens que s'il est possible de revoir ce qu'elle a enregistré. Ça vous permet de savoir ce qu'il se passe (ou s'est passé) chez vous, de communiquer à la police les images pour qu'elle identifie les intrus ou lance un avis de recherche (si le préjudice est très important).

C'est souvent là qu'interviennent des formules d'abonnement, car la plupart des fabricants proposent de stocker ces séquences sur leurs serveurs, dans le cloud, donc. Et cela a un prix, qui comprend également des options pour optimiser la détection de mouvements (zonage, identification des personnes, etc).

Prenons Nest, par exemple, l'entreprise de Google étant pionnière dans le domaine. Sans l'abonnement Nest Aware (minimum 5€ par mois), vous ne pouvez tout simplement pas revoir les séquences, ou alors uniquement sous forme de vignettes photo.

D'autres fabricants, comme Logitech et ses caméras Circle, offrent un visionnage des évènements gratuit sur les 24 dernières heures uniquement. D'autres encore, moins connus, sont compatibles avec l'enregistrement sur un serveur local (nécessite d'avoir un NAS et de le configurer), ou sur une carte mémoire insérée dans la caméra. Mais dans ce dernier cas, il n'est pas toujours rapide ni évident d'accéder à ces enregistrements, et si la caméra est arrachée/volée, il n'y a plus rien à revoir.  

Arlo est un peu entre les deux et son offre est aussi complète que complexe. Effectivement, jusqu'au modèle Arlo Pro 2, l'utilisateur pouvait revoir sans abonnement les images enregistrées des 7 derniers jours, et stockées sur le cloud de l'entreprise. Avec la Pro 3, la donne a changé, et il faut passer par l'abonnement Arlo Smart pour bénéficier du stockage dans le cloud :

abonnements

Arlo Smart, ce sont donc plusieurs formules d'abonnement mensuel qui offrent des fonctions très utiles – voire indispensables: notifications intelligentes sous forme d'image, détection des personnes/animaux/colis/voiture (le reste étant ignoré), zones de mouvement personnalisables, etc. Pour 2,79€ par mois (par caméra), vous avez donc ces options et le stockage des clips enregistrés durant les 30 derniers jours. Un prix relativement raisonnable.

Il y a également une option supplémentaire d'enregistrement en continu (CVR), mais c'est nettement plus cher (minimum 9€ par mois) et cela suppose de laisser les caméras branchées sur secteur en permanence.

Grande facilité d'utilisation et d'accès à l'image

Vu qu'il y a trois mois offert, j'ai testé l'option Arlo Smart Premier et le résultat est aussi efficace que fiable.

La détection de mouvement est immédiate (la LED puissante s'allume), la notification sur le smartphone est rapide et pertinente (le corps de l'intrus est repéré et mis en évidence), la qualité de l'image est très bonne et en couleurs, même dans la pénombre, grâce à la LED principalement.

Via l'application et son onglet Bibliothèque, vous retrouvez toutes vos séquences classées par jour. Leur lecture est immédiate, il n'y a quasiment pas de temps d'attente. La qualité maximale de la Pro 3 (Full HD, donc 2K) est largement suffisante à mes yeux. La 4K (disponible sur les Arlo Ultra, plus chères que les Pro) pourrait s'avérer utile si la caméra est placée sur un très haut plafond et que des zooms s'avèrent nécessaires pour identifier au mieux les personnes filmées.

C'est l'une des options les plus pratiques que j'ai connu à ce jour. On est largement au niveau de Nest, et ça me semble même plus performant, plus rapide.

Une alternative gratuite et facile

Contrairement à Nest, Arlo est plutôt sympa et permet de loger dans le SmartHub une clé USB qui fera office de stockage des séquences enregistrées par les caméras. J'ai essayé et c'est très simple à configurer avec une clé USB de 128 GB achetée une quinzaine d'euros.

Ça permet d'éviter l'abonnement mensuel, ce qui est toujours bien. Mais attention: il n'y a pas les fonctions avancées de détection intelligente des scènes, ni le 'zonage' de l'image à surveiller (pour éviter un trottoir ou une chaussée, par exemple), ni les notifications plus riches. Il faut bien peser le pour et le contre: 2,79€ par mois, ce n'est pas énorme.

Conclusions

Arlo mérite sans conteste son excellente réputation dans le domaine des caméras de surveillance. Entreprise à part entière depuis quelques années (elle était un département de Netgear auparavant), Arlo peaufine, génération après génération, la qualité de ses caméras.

Le kit Arlo Pro 3 (599€) avec deux caméras et un Smart Hub fait des merveilles. Même sans abonnement (mais avec un support de stockage USB à prévoir), il permet de surveiller deux zones de votre maison entièrement sans fil.

Il faudra prévoir un ou deux trous dans le mur pour fixer le support de la caméra, et c'est tout. Celle-ci communiquera avec le réseau via un SmartHub un peu encombrant, mais qui permet aux caméras d'être moins sollicitées et donc d'offrir une autonomie étonnante.

Car si j'étais emballé par le concept de caméra entièrement sans fil, je craignais pour la durée de vie des batteries. J'avais tort: entre 3 et 6 mois, et plutôt 6 mois d'après ce que j'ai constaté durant mes deux semaines de test (5% de batterie perdus). C'est largement suffisant et la batterie se recharge en 3,5 heures.

Si vous ajoutez un abonnement (à partir de 2,79€ par caméra), vous pouvez compter sur des options de détections et de notifications plus intelligentes.

Quant à la configuration et l'utilisation quotidienne, elles sont un jeu d'enfant. Certains reprocheront à l'interface de l'application d'être un peu austère, et de manquer d'ergonomie au départ. Mais on s'y habitue rapidement et elle s'avère efficace et performante. C'est tout ce qu'on demande à un système de surveillance.

Reste la pilule du prix, conséquente. 600€ pour 2 caméras (300€ par caméra supplémentaire), ça semble beaucoup. Mais il faut les comparer aux Nest Cam IQ indoor et outdoor (349€ et 379€), qui ont besoin d'un abonnement pour fonctionner, et d'un câble pour être alimentées. Il y a d'autres acteurs qui proposent du sans-fil, mais la qualité et la fiabilité ne sont pas les mêmes.

 
 

 




 

Vos commentaires