En ce moment
 
 

Votre connexion internet est loin de votre coin TV/multimédia ? Ce nouveau 'pont sans-fil' peut résoudre tous vos problèmes

Votre connexion internet est loin de votre coin TV/multimédia ? Ce nouveau 'pont sans-fil' peut résoudre tous vos problèmes
reseau, devolo

Il existe plusieurs solutions pour connecter un coin multimédia (TV, décodeur, console de jeu, ordinateur, etc) à un modem/routeur qui ne serait pas idéalement placé. Si l'utilisation de boitier CPL (Courant Porteur en Ligne) ne convient pas à votre maison, trop vieille ou mal connectée électriquement, le 'pont Wi-Fi' de Devolo, très performant (mais à 229€…) peut vous aider. Test.

Dans la plupart des maisons, l'accès à internet, que ce soit avec le câble de télédistribution (Voo) ou avec la paire de cuivre du téléphone (Proximus), est situé au mauvais endroit.

Exemple: la prise téléphonique principale est dans le hall d'entrée (on y plaçait souvent les téléphones à l'époque), tandis que le coin multimédia (décodeur pour la TV, console de jeux, TV connectée, ordinateur, etc) est situé dans le salon, à l'opposé, voire à l'étage.

Plusieurs solutions s'offre à vous. Si votre installation électrique n'est pas trop vieille (genre moins de 20 ans), il y a bien sûr le Courant Porteur en Ligne (CPL). Des boîtiers à insérer dans une prise de courant envoient et reçoivent le signal via le réseau électrique de la maison. C'est relativement fiable, mais il y a des pertes de signal, des petits bugs, des coupures, surtout quand ça n'est pas utilisé régulièrement ou que le matériel utilisé est de piètre qualité. Il faut parfois les réinitialiser. De plus, nous en avons déjà essayé dans de vieilles maisons avec un câblage électrique antique, et ça n'a pas (ou très mal) fonctionné.

schema
Le schéma de fonctionnement idéal

A la place d'un CPL capricieux

Si vous n'êtes pas content avec les boitiers CPL, il existe une autre solution: le 'pont Wi-Fi', ou Wi-Fi bridge. Le concept existe depuis longtemps mais Devolo, le fabricant allemand, vient de sortir un modèle particulièrement performant, et baptisé GigaGate.

Il s'agit de deux boîtiers noirs presque identiques, à la configuration enfantine (semblable au CPL en réalité). On relie la 'base' à son modem/routeur (la Bbox 3 par exemple) à l'aide d'un câble réseau. Puis on installe le 'satellite' dans le coin multimédia. Très simple, et sans aucun configuration nécessaire.

Cette seconde station fait office de routeur: elle est équipée d'un port Gigabit (débit théorique de 2.000 Mbps maximum selon Devolo) et de quatre ports 'Fast Ethernet'. Elle peut également diffuser du Wi-Fi (en 2,4 Ghz car la bande 5 Ghz est consacrée exclusivement à la connexion ultrarapide entre les deux stations).

Avec ces 5 ports réseaux, vous pouvez brancher sans problème le décodeur, la console de jeu et la TV, et deux autres appareils au choix.

Le tout est d'une grande stabilité. Car comme nous l'expliquait Marcel Schüll, le responsable des relations publiques de Devolo qui a rendu visite à RTL info, "les gens ont besoin de connexion fiable, ils utilisent de plus en plus Netflix ou Spotify sur de nombreux appareils, et dans différents endroits de la maison".

La capacité maximale théorique de transmission (2 Gbps, soit 2.000 Mbps) semble inutilement grande. "Mais la fibre arrive, même en Wallonie", où Proximus a commencé les déploiements chez les particuliers à Namur et Charleroi. Et la fibre promet des transmissions rêvées allant jusqu'à 10 Gbps… De plus, n'oublions pas qu'il peut être intéressant de relier très rapidement les différents éléments connectés à un même réseau: un NAS (disque dur réseau intelligent) avec une TV ou une console, une TV avec un ordinateur, etc…

base
La base, à gauche, et le satellite, à droite (avec ses nombreuses prises réseau, dont une en Gigabit)

Ça reste du Wi-Fi, mais du bon

Le Wi-Fi qui relie les deux stations du GigaGate (extensible à 8 satellites) est d'une grande qualité, grâce à la technologie Quantenna qui cherche et trouve le meilleur chemin pour contourner les obstacles et amener le signal d'un point à un autre.

Mais ça reste du Wi-Fi. Donc au niveau de la distance entre les deux éléments (un étage maximum) et la composition/épaisseur des murs ou planchers (simple bois ou béton armé), il y a des limites habituelles. "La solution la plus fiable reste le CPL de grande qualité", a conclu Devolo, qui a forcément une grande gamme dans ce domaine-là également.

Lors de notre test, nous avons placé la 'base' au rez-de-chaussée près du modem/routeur, et le satellite à l'étage (plancher en bois) et la vitesse fut très impressionnante pour du Wi-fi (60 Mbps, sur un signal 'original' de Proximus plafonnant à 70 Mbps avec un câble à la sortie du modem).

C'est donc mieux que le Wi-Fi d'un ordinateur portable, et c'est très stable: nous avons relié un décodeur de Proximus TV et regardé la TV durant quelques jours sans aucune panne.

Le prix de 229€ est hélas assez élevé, pour le kit de départ (une base et un satellite). 

Vos commentaires