En ce moment
 
 

Avec le Covid-19, les maladies hivernales telles que la grippe semblent avoir disparu: comment l'expliquer?

Avec le Covid-19, les maladies hivernales telles que la grippe semblent avoir disparu: comment l'expliquer?
© Image d'illustration Pixabay
 
CORONAVIRUS
 

Dans chaque crise, il y a des conséquences positives. Pour celle du Covid-19, il y a la quasi disparition de certaines maladies de saison. Grippe, bronchiolite, bronchite, pneumonie... C'est le calme plat pour l'instant. Du jamais vu pour les médecins.

Si l'épidémie de Covid-19 stagne, celle de la grippe n'est pas apparue. Elle aurait même disparu. Au même titre que les bronchites, bronchiolites et pneumonies, il y a très très peu de cas de grippe chez nous. "Contre toute attente, on vit une période extrêmement calme presque estivale. Normalement, on a des journées interminables et ici, ce n'est absolument pas le cas. Les services de pédiatrie sont anormalement vides, on s'en réjouit. C'est une situation que l'on n'a jamais connu auparavant", explique Marie Jossart, pédiatre. 

Plusieurs raisons expliquent cette absence soudaine:

- les gestes barrières (distanciation, lavage des mains) et le port du masque

- la vaccination: beaucoup plus de personnes se sont fait vacciner. Ce n'est cependant pas la raison principale car les effets du vaccins se déclarent plus tard

- le lockdown: quasiment personne n'a voyagé, le virus n'a donc pas été transporté

- pas de cas de grippe lors de l'hiver austral (l'été pour nous) en Australie, Nouvelle-Zélande. Et il n'y a aucune épidémie non plus aux Etats-Unis.

Entre 500.000 et 900.000 Belges sont annuellement concernés par la grippe, soit entre 2% et 8% de la population. Cette année, on ne devrait normalement pas atteindre le plancher. Loin de là. Ce devrait être une année record.

"Si on a une saison sans grippe ou avec très peu de grippe, il faudra s'attendre à ce que les années prochaines, la grippe reprenne un peu du poil de la bête. Il y aura alors peut-être plus de cas à ce moment-là. Beaucoup de gens n'auront pas été touchés par la grippe et donc moins de personnes seront immunisées", éclaire Isabelle Thomas, responsable du Centre National de la Grippe.

COVID-19 Belgique : où en est l’épidémie ce dimanche 13 décembre ?

 




 

Vos commentaires