En ce moment
 
 

Comme la moitié des Belges, Pietro souffre d'hypertension: "Ça m'empêche de vivre normalement" (vidéo)

En Belgique, 2,5 millions d'adultes souffrent d'hypertension, mais la moitié d'entre eux l'ignorent. Pietro Bruno souffrent de cette maladie, il a témoigné à ce sujet dans le RTL INFO 13h.

"Il y a des choses que je faisais très bien avant, a confié Pietro Buno, patient souffrant d'hypertension, au micro de Céline Praille. J'aimais faire du vélo, j'aimais la marche à pied. Maintenant, j'en ai perdu quasiment la force parce que je me sentais tellement mal. C'est comme ça que j'ai pris du poids parce que je bouge de moins en moins. Je n'étais pas bien à cause de ça, j'avais toujours des faiblesses, des manques d'air, d'oxygène. Ça m'empêche de vivre normalement."

Une pression artérielle trop élevée est un "tueur silencieux" car elle n'entraîne souvent aucun symptôme. Une hypertension non-diagnostiquée et incontrôlée peut mener à de graves affections cardiovasculaires. Elle constitue la cause principale de six accidents vasculaires cérébraux (AVC) sur 10 et de la moitié des maladies coronariennes. L'hypertension causerait chaque année quelque 15.000 décès en Belgique.


Contrôler sa pression artérielle

Le Docteur Jean-Marie Krzesinski du CHU Liège, invité du RTL INFO 13h, a expliqué que la seule façon de diagnostiquer la maladie est de contrôler la pression artérielle. "C'est un mal silencieux. Le seul moyen de savoir si on est hypertendu, c'est de faire mesurer sa pression artérielle par un médecin, une infirmière ou même le pharmacien."

Quels sont les risques ? "Un hypertendu qui a une pression élevée en permanence est exposé à des complications cardiovasculaires. La complication la plus fréquente, c'est l'accident vasculaire cérébral. L'hypertension en est la première cause, après l'âge."

Comment peut-on agir face à l'hypertension ? Nous avons également posé la question à ce spécialiste. Sa réponse est à découvrir dans la vidéo ci-dessous.

Vos commentaires