En ce moment
 
 

Le dossier médical numérique arrive en Belgique: accessible sur internet, sera-t-il bien SÉCURISÉ ?

 
 

La promesse de la ministre de la Santé, Maggie De Block, devrait se concrétiser dans les prochaines semaines.

A la différence du dossier médical global, conservé chez son médecin de référence, le dossier médical numérique sera accessible depuis n'importe quel ordinateur. Désormais, il ne sera plus obligatoire de demander une copie à son médecin, tout passera par voie électronique. 


Quels sont les avantages du dossier médical numérique ?

Pour les patients, l'accessibilité à leur dossier médical se verra facilitée. En quelques clics, chacun pourra consulter ses données personnelles et également les agrémenter à sa guise. "Le patient lui même peut décider d'aller voir dans son propre dossier. Il peut faire des remarques dans son dossier s'il veut que ça se retrouve dans son dossier", confie Maggie De Block au micro d'Olivier Patzelt. 

Cette avancée constitue également un gain de temps pour le praticien qui ne doit plus faire parvenir à ses patients, leurs dossiers médicaux. Le dossier numérique sera entièrement gratuit.


Existe-t-il un risque pour ses données personnelles ? 

Côté sécuritaire, tout semble être mis en oeuvre afin de garantir aux patients la confidentialité de leurs données. "Ce sera avec son identification exclusive, avec sa carte d'identité et c'est seulement le patient qui peut avoir accès immédiatement aux données personnelles", explique Maggie De Block. Pour se connecter, un usager aura besoin de sa carte d'identité et de son code PIN.

Cela évitera également les dérives. Un assureur ou un employeur ne pourra avoir accès à ses données strictement personnelles et privées. "La loi interdit que les assureurs ou assurance, ou employeurs aient accès au dossier. Ce dossier est la propriété du patient. Il n'y a personne d'autre qui a le droit de voir les données qui sont dedans", rappelle la ministre de la Santé. 


"Pour moi c'est vraiment le futur"

De la même façon, ce dossier numérique ne sera pas accessible pour tous les praticiens. "Les médecins du travail n'y ont pas accès. Les médecins des assurances n'y ont pas accès. Le patient ne doit pas avoir peur de ce contenu. Seuls les médecins susceptibles de pouvoir faire avancer leurs pathologies pourront consulter le dossier. Je ne crois pas que ce soit négatif, pour moi, c'est vraiment le futur", confie Stéphane Cools, médecin généraliste au micro de Pascale Hourman.

A noter que ce dossier médical numérique ne remplacera par les autres supports. Ainsi, les données inscrites sur le réseau santé wallon resteront valables et accessibles pour les médecins ou hôpitaux habilités. 

Le dossier médical numérique se généralisera dans les prochains mois en Belgique. 


 




 

Vos commentaires