En ce moment
 

Elle perd tous ses cheveux après avoir mangé une courge au goût amer: "Quand je les lavais, j’entendais un craquement"

Elle perd tous ses cheveux après avoir mangé une courge au goût amer:
Image d'illustration

Charlène, 30 ans, a eu la désagréable expérience de voir tous ses cheveux chuter. Elle a raconté ce qui lui était arrivé au Parisien. En décembre dernier, la jeune femme achète une courge butternut en grande surface, la fait rôtir, la consomme, mais est rebutée par son goût amer. Une demi-heure plus tard, elle a des crampes, des sueurs froides, et perd même connaissance. Mais elle met ça sur le compte d’autre chose: "J’ai pensé que c’était une grosse gastro d’après les fêtes", explique-t-elle au quotidien.

Ce n’est qu’une semaine plus tard qu’elle commence à perdre massivement ses cheveux. "Quand je les lavais, j’entendais un craquement, ils cassaient à ras", confie-t-elle, expliquant qu’elle était paniquée. Elle croit d’abord faire une réaction à un produit acheté chez le coiffeur, fait plusieurs tests qui ne se révèlent pas probants.

Mais la jeune femme, qui travaille dans la recherche, pousse plus loin, analyse un cheveu, investigue… et tombe sur une publication du docteur Philippe Assouly, qui a établi le lien entre la consommation de cucurbitacées et l’alopécie (la perte de cheveux). Ce dermatologue a observé plusieurs cas d’intoxication suite à la consommation de citrouilles, courges et courgettes particulièrement amères. Ce goût amer est causé par la présence de cucurbitacines, des toxines qui sont probablement transférées par un insecte pollinisateur sur les courges cultivées.

Le centre antipoison a publié un article pour expliquer comment reconnaître une courge, une courgette ou un potiron amer : "Goûtez un morceau cru, et si le goût est amer, recrachez le: le légume n’est pas consommable", est-il indiqué. Le centre précise que les variétés comestibles ont un goût neutre et légèrement sucré.

Quant à Charlène, elle a adopté une coupe courte, en attendant que ses cheveux repoussent... 

Vos commentaires