En ce moment
 

La migraine cause plus d’1,6 million de jours d’absence au travail par an: comment mieux épauler les personnes qui en souffrent?

La migraine fait perdre, chaque année en Belgique, 1.650.000 jours de travail aux entreprises. Un belge sur 5 en souffre. Reportage de Nicolas Lowyck et Hugues Bataille.

Michiel ne sort jamais sans ses lunettes de soleil. "Les gens ne comprennent pas pourquoi je les mets", constate-t-il. "‘Est-ce qu’il veut être cool ?’", se demandent-ils. "Mais c’est juste à cause de la lumière", explique Michiel.

La dernière migraine de Dominique, c’était la semaine passée, au travail. "Ça faisait déjà depuis le matin que j’avais ce mal de tête. Et puis à un moment donné, cette impossibilité de bouger, de réfléchir", raconte-t-elle.

En Wallonie, 25% de la population souffre de cette forme aiguë de céphalée. Quand les maux de tête se répètent 14 jours par mois, minimum.


Les traitements efficaces à 50%

"Il y a des traitements. Le problème, c’est qu’ils sont incomplètement efficaces. En moyenne, le taux de réussite, c’est 50%", indique Jean Schoenen, directeur de l’unité de recherche sur les céphalées à l’université de Liège.


La création d’une fondation contre la migraine, une priorité identifiée par patients et docteurs

Aujourd’hui, patients et docteurs identifient 8 priorités, parmi lesquelles la création d’une fondation contre la migraine - a l’instar d’autres pays. Mais aussi une sensibilisation des employeurs pour mieux comprendre et gérer la migraine sur le lieu de travail.

"On a un jour de maladie sans certificat par an. Or la migraine, elle arrive comme ça. On ne sait pas quand elle va arriver. On ne connait pas toujours son intensité. On n’a pas toujours la faculté et l’envie d’aller chez le médecin demander le certificat", raconte Dominique.

L’initiative est soutenue par la ministre de la Santé. Car la migraine a un coût : plus d’1, 6 million de jours d’absence au travail par an, soit plus de 950 M d’euros.

Vos commentaires