En ce moment
 
 

Migraines: il est possible d'identifier les facteurs qui les déclenchent

Un Belge sur 5 souffre de migraines. Le problème, c'est qu'on n'arrive pas toujours à détecter l'origine de ce mal. Cela peut être quelque chose que l'on mange, une odeur, ou uns stimulation visuelle. Les médecins font passer des tests aux patients pour repérer ces déclencheurs.

Virginie souffre de migraines depuis qu'elle a 14 ans. Elle subit de violents maux de tête, accompagnés de nausées, de vomissements, d'intolérance au bruit ou encore à la lumière. Cette maladie chronique lui a longtemps gâché la vie. "Au niveau social, moral, physique aussi, parce que la prise de médicaments, ça fait grossir, ça rend malade. Au niveau professionnel, il y a des absences, et on culpabilise de se dire, c'est qu'une migraine, il faut que j'essaye, mais les médicaments vous invalident aussi", explique-t-elle.


Le vin blanc ou le fromage peuvent déclencher des migraines

Comme Virginie, un Belge sur 5 souffre de migraines, principalement les femmes: elles sont trois fois plus que les hommes à être concernées. Si ces patients ont une prédisposition génétique, les crises se déclenchent à cause de facteurs environnants qu'il est possible d'identifier. "Il y en a plusieurs, il y en a qui peuvent être de type visuel, auditif, olfactif, des odeurs qui provoquent des migraines, ou même de type gustatif, quand on boit du vin, du vin blanc, ou qu'on mange certains fromages, ça peut-être des déclencheurs de la migraine", explique Claire Michel, neurologue.


Adapter son mode de vie

Les traitements médicamenteux peuvent aider le patient à gérer les crises, mais il est conseillé d'adapter son mode de vie. "La capacité de pouvoir se reposer, de rechercher du calme, de la relaxation, et il y a les traitements par hypnose, qui vont pouvoir aider le patient à se confronter à cette vie où il sait que la migraine va revenir de façon régulière", ajoute la neurologue.

Virginie, elle, reçoit un traitement de fond avec des injections tous les trois mois, et elle essaye d'éviter trop de stress, un facteur important qui déclenche ces migraines.

Vos commentaires