En ce moment
 
 

Qu'est-ce que la stéatose hépatique, qui touche un Belge sur 5?

Qu'est-ce que la stéatose hépatique, qui touche un Belge sur 5?
©RTL INFO
 
 

La stéatose hépatique est une maladie peu connue mais qui touche entre 20 et 30% de la population, soit au moins un Belge sur 5. Le professeur Nicolas Lanthier, chef de clinique associé au service d'hépato-gastroentérologie aux cliniques universitaires Saint-Luc était l'invité du RTL INFO Bienvenue pour en parler.

Qu'est-ce que la stéatose hépatique ?

"La stéatose hépatique est un excès de graisse au niveau du foie. On parle de stéatose hépatique à partir du moment où les cellules qui constituent le foie sont chargés en graisses. Ça, c'est encore une condition qui peut être relativement bénigne. Et 10% de ces patients-là, donc 2 à 3% de la population, pourra présenter une maladie plus sévère, avec de l'inflammation et un risque de dégâts au niveau du foie".

Comment contracte-t-on cette maladie ?

"C'est bien souvent lié à l'alimentation trop riche en sucre ou en graisses. Mais c'est un peu simpliste de dire ça parce qu'il y a d'autres facteurs qui peuvent s'y ajouter comme une sédentarité par exemple, ou des facteurs de risques génétiques. Mais de prime abord, c'est une maladie liée à l'alimentation."

Quels sont les symptômes ? Comment se manifeste cette maladie ?

"C'est là tout le problème, mais c'est là tout l'intérêt d'en parler : pour permettre un dépistage, parce qu'elle ne donne pas lieu à des symptômes particuliers, ou alors des choses vraiment vagues et aspécifiques comme un peu de fatigue. Et c'est bien souvent à l'occasion d'une prise de sang chez le médecin généraliste ou d'une imagerie du ventre qui est fait pour une autre raison qu'on va avoir l'attention attirée par des marqueurs du foie à la prise de sang qui sont élevés, ou une impression d'excès de graisse à l'imagerie." 

Aucun médicament n'existe pour le moment mais les patients qui en sont atteints doivent généralement réduire leur consommation de graisse, de sucre et pratiquer de l'exercice physique. 




 

Vos commentaires