En ce moment
 
 

Un médicament contre le cancer en rupture de stock dans plusieurs hôpitaux: des traitements pourraient être annulés

Un médicament contre le cancer en rupture de stock dans plusieurs hôpitaux: des traitements pourraient être annulés
 

En raison d'une rupture de stock, plusieurs hôpitaux belges manquent de Paclitaxel, un médicament utilisé en chimiothérapie, en particulier pour les patientes atteintes du cancer du sein. Le médicament peut être acheté à l'étranger, mais il coûte jusqu'à six fois plus cher, rapporte VTM Nieuws mardi soir.

Un médicament contre le cancer, le Pacli-taxel est en rupture de stock, dans certains hôpitaux. Il sert à la chimiothérapie, en particulier, pour les patients atteints du cancer du sein. La situation est critique.

Dans certains hôpitaux, il y a juste assez de stock pour soigner quelques patients aujourd'hui. Et après... plus rien ! Les traitements prévus la semaine prochaine pourraient même être annulés. En effet, pour un grand nombre de patients, il n'est pas possible de recourir à une médecine alternative.

Un état des lieux prévu ce mercredi

Les hôpitaux peuvent toujours aller se fournir à l'étranger mais les patients devront payer 6 fois plus cher que d'habitude. Et même avec une ordonnance médicale individuelle, et une déclaration du médecin, le patient ne pourra pas bénéficier du remboursement prévu.

Une société pharmaceutique a déjà demandé une dérogation pour recevoir des stocks normalement destinés à des pays voisins. Mais même si cette demande est acceptée, les produits ne seraient pas disponibles avant la mi-décembre.

Selon nos confères de VTM, la ministre de la santé Maggie de Block dressera un état des lieux, ce mercredi, avec l'agence fédérale du médicaments.

 

Vos commentaires