En ce moment
 

50.000 utilisateurs belges séduits par le système de voitures partagées Drivy

Consommation

(Belga) Fin 2018, le système de voitures partagées Drivy comptait 50.000 utilisateurs en Belgique. La plateforme d'autopartage met 1.500 voitures, de particuliers ou de professionnels, à disposition des utilisateurs urbains.

"A Bruxelles, Drivy propose plus de 350 véhicules en autopartage dont plus de 60 disposant du système Drivy Open (disponibles en réservation instantanée, et déverrouillables sans clés depuis l'application Drivy)", explique Quentin Lestavel, directeur pour la France et la Belgique chez Drivy. Au total, ce sont 1.400 véhicules qui sont disponibles dans les grands centres urbains. "Le système d'autopartage répond à un besoin des villes engorgées par la congestion sur les routes. Nous estimons qu'une voiture partagée permet de libérer la ville de 10 à 15 voitures particulières", ajoute M. Lestavel. Drivy explique son succès en Europe et en Belgique par son modèle alliant voitures particulières et véhicules de professionnels mis à disposition des usagers. "Nous pensons que notre modèle, voitures de particuliers et de professionnels, permet un équilibre et un développement plus souple que les sociétés qui ne fonctionnent qu'avec des flottes dédiées", souligne M. Lestavel en prenant exemple sur Zipcar qui quitte Bruxelles et Paris. Drivy est présent dans six pays européens dont la Belgique. En 2018, plus d'1,5 million de journées de location ont été réalisées via Drivy. Elle dispose d'une flotte de 3.400 voitures en libre-service (Drivy Open). (Belga)

Vos commentaires