En ce moment
 

Belgique: la reine Paola a quitté l'hôpital, après "un léger AVC"

Belgique: la reine Paola a quitté l'hôpital, après
Une ambulance arrive à l'aéroport militaire de Melsbroek, le 26 septembre 2018, alors que la reine Paola est rapatriée d'Italie après un AVCNICOLAS MAETERLINCK
Italie

La reine Paola de Belgique, 81 ans, a quitté jeudi l'hôpital de Bruxelles où elle avait été admise la veille après avoir eu "un léger accident vasculaire cérébral" (AVC) lors d'un séjour à Venise, a indiqué le Palais royal dans un communiqué.

Mercredi, le Palais n'avait pas parlé d'AVC, se contentant d'évoquer "un problème de santé", ayant conduit au rapatriement d'urgence depuis l'Italie de la mère du roi Philippe.

Le malaise date de la nuit de mardi à mercredi. La reine a été admise aux urgences de l'hôpital Santi Giovanni e Paolo à Venise (Italie) pour y subir une première série d'examens.

Dans l'après-midi de mercredi, elle a été rapatriée en avion à Bruxelles, puis admise aux cliniques universitaires Saint-Luc de la capitale belge, un établissement qu'elle a été autorisée à quitter jeudi, selon le Palais royal.

"Sa Majesté la Reine Paola a eu un léger accident vasculaire cérébral. Elle a rapidement recouvré spontanément toutes ses facultés et ne conservera probablement pas de séquelles de ce bref incident", a précisé le palais dans son communiqué.

"La Reine Paola est autorisée à quitter l'hôpital et devra poursuivre une médication préventive appropriée qui la protégera efficacement de toute récidive", a-t-on ajouté de même source.

La reine Paola, d'origine italienne, est l'épouse du roi Albert II qui a régné de 1993 à 2013, date à laquelle il a abdiqué en faveur de son fils aîné Philippe, aujourd'hui âgé de 58 ans.

Ces dernières années, elle avait déjà dû affronter des problèmes de santé.

En septembre 2015, elle avait été contrainte de respecter une "période de repos total" en raison de problèmes d'arythmie cardiaque.

En février 2017, elle avait aussi fait une chute lui occasionnant une fracture du col du fémur, moins de deux mois après avoir souffert d'une "fracture vertébrale".

Vos commentaires