Colombie: naissance en captivité d'un singe araignée, espèce menacée

Colombie: naissance en captivité d'un singe araignée, espèce menacée
Un singe araignée est né au parc zoologique Santa Fe de Medellin. Son espèce est en grave danger d'extinction. Le 13 septembre 2018.JOAQUIN SARMIENTO

Il n'est pas encore possible de déterminer son sexe et il n'a donc pas de nom. Mais la naissance exceptionnelle d'un singe araignée, espèce gravement menacée d'extinction, réjouit le zoo de Medellin, en Colombie.

Ce petit Ateles hybridus est né dimanche au parc zoologique Santa Fe de la deuxième ville du pays, a précisé à l'AFP Catalina Diaz, l'une des responsables du zoo.

"Nous ne savons pas encore s'il s'agit d'une femelle ou d'un mâle parce que nous faisons en sorte que le petit reste, de la manière la plus naturelle possible, avec sa mère dont il est à ce stade très dépendant", a ajouté la biologiste.

Ce petit, au pelage sombre, qui pèse autour d'un kilo pour environ 20 cm, n'est que le troisième de son espèce à naître depuis 2012 dans ce zoo, qui compte désormais vingt exemplaires de singes araignée.

"L'année prochaine, nous aurons probablement d'autres naissances", espère Mme Diaz, en précisant que le groupe compte plusieurs femelles et un mâle fertiles.

Le singe araignée, dont l'habitat naturel est la forêt tropicale, figure parmi les 25 espèces de primates les plus menacées du monde. L'Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN) le considère comme en grave danger d'extinction.

Mme Diaz a précisé que cela est dû à la destruction de son habitat du fait de la déforestation pour l'élevage extensif et l'agriculture, ainsi qu'à la chasse et au trafic illégal d'animaux.

En Colombie, les singes araignée vivent dans les forêts proches du fleuve Magdalena, le plus important du pays, dans les départements du Magdalena, du Cesar et de la Guajira (nord), ainsi que dans ceux de Caldas et Cundinamarca (centre).

Vos commentaires