En ce moment
 

Sur Mars, Curiosity découvre de mystérieuses dunes de sable noir: "Un bond de géant pour l'humanité" (vidéo)

Sur Mars, Curiosity découvre de mystérieuses dunes de sable noir:
Photo NASA (vidéos ci-dessous)

Une nouvelle étape de l'aventure de Curiosity sur Mars a débuté fin novembre. Le robot s'est approché des dunes de sable noir, appelées "High Dune", au pied du Mont Sharp. C'est la première fois qu'il explore cette région, dont l'analyse du sol devrait révéler plusieurs informations importantes.

Le robot Curiosity est arrivé sur Mars en 2012 pour rechercher un environnement favorable à l'apparition de la vie. Pour la première fois, le rover s'est aventuré dans les dunes martiennes de sable noir. Une nouvelle qui réjouit les scientifiques, impatients "Après tant d'années à observer ces dunes depuis des sondes en orbite", confie l'experte Lori Fenton. "Une petite trace pour un robot, un bond de géant pour l'humanité...", a commenté la NASA en publiant la photo d'une trace laissée par Curiosity.


 

Les images publiées par la NASA montrent les ondulations et les crêtes de cette région. Les vents les modèlent et changent leur apparence. D'après les images prises des dunes, elles se déplacent d'environ un mètre par année terrestre (voir animation en bas de l'article).


nasa-mars-dune-verticalLa présence de silice a déjà surpris les scientifiques

Mais Curiosity n'est pas là que pour se promener et prendre des photos. Son rôle est aussi de prélever du sable pour en étudier la composition. Les dernières analyses sur des rochers situés près de High Dune ont surpris les scientifiques: ils ont découvert une grande quantité de silice. Pour avoir une telle concentration, "Il faut que les autres ingrédients aient été entraînés plus loin en laissant la silice sur place, à moins que ce ne soit la silice qui ait été transportée depuis un autre endroit. Chacun de ces processus suppose l'action de l'eau", explique Albert Yen, un membre de la NASA.

Sur un autre site exploré par Curiosity, Buckskin, la silice se présente sous une forme cristallisée rare sur Terre, et inédite pour la planète Mars: la tridymite. Un minéral qui se forme le plus souvent à des températures élevées, dans des roches volcaniques. Alors même que les experts pensaient que Curiosity roulait sur le fond d'un ancien lac. La présence de ce composé pourrait laisser penser à une activité magmatique martienne, dans le passé de la planète.

Tout laisse à croire que les prochaines analyses de Curiosity dans la High Dune apporteront elles aussi leur lot de réponses… et de nouvelles questions.


Photo NASA


Photo NASA
 

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.
Une vidéo Youtube a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.
Une vidéo Youtube a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Vos commentaires