En ce moment
 
 

Tour de France: Greenpeace appelle à une véritable politique pour favoriser l'usage du vélo

Tour de France: Greenpeace appelle à une véritable politique pour favoriser l'usage du vélo

(Belga) Greenpeace Belgique a profité du passage du Tour de France à Bruxelles dimanche pour revendiquer une meilleure mobilité en ville. L'ONG de protection de l'environnement a déployé une large bannière au-dessus de la rue de la Loi à Bruxelles, mentionnant "Real heroes ride bikes", en français "Les vrais héros font du vélo".

Des activistes de Greenpeace Belgique ont déployé, dimanche vers 15h00, une large bannière "Real Heroes Ride Bikes #CleanAirNow" rue de la Loi, sur le parcours de la 2e étape du Tour de France dimanche à Bruxelles. Par cette action, l'organisation invite les politiques à créer des villes plus agréables pour ses usagers. "Face à l'urgence climatique, nous avons besoin de villes tournées vers le futur qui font de la mobilité active et partagée leur priorité. De nombreux citoyens montrent quotidiennement l'exemple à suivre à nos politiques", a commenté Elodie Mertz, experte Qualité de l'Air et Mobilité chez Greenpeace Belgique. "Les villes doivent redevenir à échelle humaine et non être taillées pour des voitures qui monopolisent l'espace public et qui sont polluantes de surcroît. Les voitures alimentées aux énergies fossiles polluent l'air que nous et nos enfants respirons, affectent notre santé et compromettent la lutte contre le changement climatique", a-t-elle dit. "Le vélo est encore souvent perçu comme une activité sportive qui n'a pas sa place en ville. Si la petite reine est associée à des exploits sportifs comme le Tour de France, c'est surtout un mode de transport quotidien qui peut permettre aux villes de devenir plus durables et de répondre au défi du changement climatique... À condition d'y mettre les moyens. Des pays comme le Danemark et les Pays-Bas sont la preuve que la Belgique a encore une grande marge d'amélioration." (Belga)

Vos commentaires