En ce moment
 
 

Un spectaculaire météore aperçu tôt ce matin en Belgique: "Une boule de feu qui tombe du ciel" (vidéo)

 
 

Plusieurs personnes nous ont déclaré, via le bouton orange Alertez-nous, avoir vu tôt ce matin vers 6h, un point lumineux se déplacer rapidement dans le ciel. "Je pense avoir aperçu une météorite ce matin, est ce possible? C'était impressionnant, ça été tellement vite! Une boule de feu qui tombe du ciel", témoignait Isabelle. "Ce matin, 6h10, sur l’autoroute en direction du boulot, entre Rocourt et Alleur (province de Liège), j’ai vu... un truc... BIZARRE! J’ai vu un point lumineux dans le ciel, plus gros qu’une étoile, beaucoup plus lumineux aussi, qui bougeait très rapidement vers le bas, rectiligne et vertical. Lumière jaune/verte, laissant une traînée lumineuse derrière lui qui s’estompe au fur et à mesure. Puis le point disparaît", décrivait avec précision Régis.

L'institut royal d'Aéronomie Spatiale de Belgique a confirmé la vaporisation dans l'atmosphère d'un météore qui est passé au-dessus de la Manche vers 6h du matin. Plusieurs caméras d'observatoires ont saisi le magnifique spectacle qui n'a duré qu'un bref instant, notamment celle d'Urania à Anvers qui a publié une vidéo sur Youtube:

Une vidéo Youtube a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'youtube' pour afficher ce contenu.

Cette étoile filante a été aperçue en Belgique, aux Pays-Bas, en Angleterre, en France et en Allemagne rapporte l'IMO (International Meteor Organization) qui a reçu des témoignages issus de ces pays. Le ciel bien dégagé que nous connaissons ces derniers jours n'est sans doute pas étranger à cette visibilité lointaine. Voici l'ensemble des témoignages reçus par IMO et leur localisation:

imo-capture

Des webcams permanentes en Allemagne ont également saisi la fin de ce petit bout de roche venu de l'espace.

meteore2

meteore1

meteore4

Cet objet céleste, que les spécialistes appelle "bolide" était "très lumineux", a déclaré Hervé Lamy de l'institut, était probablement surtout composé de métaux comme du fer ou du nickel, en témoigne la couleur verdâtre produite par sa destruction dans l'air. Pour rappel, lorsqu'un corps venu de l'espace traverse notre atmosphère, on l'appelle météore s'il est complètement détruit dans l'atmosphère (par frottement avec l'air) et on le nomme météorite si des résidus atteignent le sol. Dans ce cas-ci, on ne pourra jamais savoir avec certitude comment l'appeler car si des morceaux ont atteint la surface, ils ont probablement disparu dans la mer.

Mais vu sa vitesse, selon Hervé Lamy, la probabilité qu'il soit un météore et non une météorite est grande. En effet, plus un corps va vite dans l'atmosphère, plus risque d'être complètement pulvérisé.


 




 

Vos commentaires