En ce moment
 

Patrick Bruel, parrain du Télévie, salue la générosité des nombreux donateurs: "C’est les 30 ans, on s’était dit rendez-vous, nous voilà"

Le chanteur a salué la "générosité incroyable des gens". Il a notamment remercié François, le généreux donateur, qui a acheté le disque en hommage à Johnny Hallyday pour 100.000 euros. "C’était un moindre hommage qu’on pouvait lui rendre en tout cas", a souligné Patrick Bruel.

Pour l'interprète et compositeur, il est important de participer à cette grande journée du 30e Télévie lancée ce samedi, avec la vente aux enchères des disques d'or sur Bel RTL qui a rapporté plus de 315.000 euros.

"Je suis très content d’être là. Très content et très honoré d’être convié, une fois plus, à être le parrain d’une si belle cause. Une cause imparable, une cause qui tous les ans, réunit de plus en plus de gens. La générosité est encore au rendez-vous visiblement et j’espère qu’elle le sera encore ce soir", a témoigné l'artiste.


Une soirée festive et émouvante 

Patrick Bruel a d'ailleurs assuré que la soirée au profit du Télévie s'annonce riche en émotions : "On va essayer de faire de cette soirée, une soirée évidemment émouvante. Il y a des documents, des moments qui vont forcément ne pas vous laisser indifférents".

"C’est aussi pour ça qu’on est là, pour réveiller les consciences, pour dire aux gens que ça peut arriver, ça peut arriver à n’importe qui. Demain, comme ça. A ce moment-là, on est content d’avoir des mains tendues et des épaules pour pouvoir s’appuyer", a précisé le chanteur.


Des artistes mobilisés pour la recherche contre le cancer

"On est très fier d’être là et on sait que cette journée va être particulière. C’est les 30 ans, on s’était dit rendez-vous, nous voilà !", a-t-il conclu. 

Comme chaque année, plusieurs artistes se sont mobilisés pour la recherche contre le cancer en offrant symboliquement des objets inédits. Au total, 34 représentations ont été données dans 11 villes différentes entre le 13 janvier et 26 mars.

L'an dernier, l'opération Télévie avait permis de récolter plus de 11 millions d'euros, grâce auxquels plus de 200 chercheurs et une centaine de projets ont été financés.

Depuis 1993, date des premières enchères, plus de 3 millions ont été récoltés pour les disques d'or.

Vos commentaires