En ce moment
 

20 km de Bruxelles: plus de 1.400 bouteilles en plastique rapportées à Spadel

(Belga) Des activistes de la coalition néerlandophone d'associations environnementales "Recycling Netwerk" ont rapporté lundi au siège de Spadel 1.446 bouteilles d'eau en plastique - dont la plupart avaient été jetées lors des 20 KM de Bruxelles - dans de grands sacs estampillés du hashtag #ReturnToSender (retour au destinataire, NDLR). Ils espéraient obtenir le soutien du groupe au système de consigne.

Spadel, qui commercialise notamment la marque SPA, est le fournisseur officiel en eau minérale des 20 KM de Bruxelles, au cours desquels quelque 300.000 bouteilles ont été distribuées dimanche. Bien qu'elles soient recyclables, ce type de bouteilles en plastique jetables atterrit encore trop souvent dans des poubelles destinées aux déchets qui ne peuvent pas être recyclés ou dans la nature, ce contre quoi Recycling Netwerk veut lutter. Pour la coalition, la solution réside dans la consigne: "Pour que ces bouteilles soient correctement recyclées, il faut qu'elles soient rapportées. Lorsqu'elles sont jetées dans une poubelle publique, par exemple, elles finissent à l'incinérateur", déplore Recycling Netwerk. Dans un premier temps, les militants ont déposé les sacs remplis de bouteilles d'eau à l'entrée du siège de Spadel. Mais en l'absence de réaction du groupe, officiellement en réunion toute la journée, ils ont repris les sacs et décidé d'envoyer les bouteilles par la poste. Le débat sur la consigne des canettes et petites bouteilles agite la Flandre depuis plusieurs mois. Dans la partie francophone du pays, il est moins prégnant, même si un projet-pilote de reprise des canettes devrait bientôt voir le jour dans une dizaine de communes wallonnes. L'ASBL Fost Plus, responsable du recyclage des déchets ménagers, est, elle, plutôt réticente à ce système qui concurrencerait l'actuel sac bleu PMC. (Belga)

Vos commentaires