En ce moment
 

Appel pour contrer les appétits chinois en Belgique

Chine

(Belga) Plusieurs économistes, soutenus par le vice-Premier ministre Alexander De Croo (Open Vld), appellent à mettre d'urgence sur pied une politique de protection de ses intérêts stratégiques, face, entre autres aux appétits chinois, illustrés par l'éventualité d'une reprise de l'assureur belge Ageas, rapporte L'Echo samedi.

En dehors de la question de savoir si Ageas revêt une importance stratégique pour la Belgique, on constate que notre gouvernement ne peut pour l'instant pas faire grand-chose pour bloquer la reprise d'une entreprise privée, relève L'Echo. "Il est grand temps que nous prenions les choses en main et que nous mettions sur papier une politique officielle", estime l'économiste Ivan Van de Cloot, du groupe de réflexion Itinera. "D'autres pays européens l'ont déjà fait. Ainsi, pas moins de 12 États membres de l'UE disposent d'un mécanisme permettant de passer au crible les investissements étrangers dans leur pays. La Commission européenne plaide elle aussi pour un encadrement juridique du contrôle des investissements étrangers". "Le contrôle de notre sécurité économique doit être exercé d'une manière plus systématique qu'il ne l'est actuellement", estime pour sa part le vice-Premier ministre Alexander De Croo. Un screening préventif des menaces induites par des projets d'investissement pourrait être assuré par un service dont la mise en place est prévue, souligne-t-il. Ce service est appelé à analyser de manière plus large les questions de sécurité. Mais rien de concret n'a encore été initié en vue de sa création. (Belga)

Vos commentaires