En ce moment
 
 

Brésil: feu vert de la Cour des comptes à la privatisation d'Eletrobras

 
 

(Belga) La Cour des comptes du Brésil a donné, mercredi, son feu vert à la privatisation d'Eletrobras, la plus grande compagnie d'électricité d'Amérique latine, qui deviendra la première grande entreprise publique à être vendue par le gouvernement de Jair Bolsonaro.

Cette vente, qui pourrait avoir lieu entre la mi-juin et la mi-août, a été approuvée par une large majorité des membres de cette juridiction administrative chargée du contrôle des comptes de l'Etat brésilien. "A sept voix contre une, je déclare acceptée la proposition du rapporteur, qui autorise la poursuite du processus de privatisation", a déclaré la juge Ana Arraes, présidente de la Cour, après plus de quatre heures de délibération. La privatisation, déjà été approuvée mi-2021 par le Congrès brésilien, se fera via l'émission de nouvelles actions. La participation de l'Etat au capital d'Eletrobras passera ainsi de 72% à 45%, selon les analystes. Le gouvernement entend lever jusqu'à 67 milliards de reais (12,9 millions d'euros). À un peu plus de quatre mois de l'élection présidentielle, le soutien de la Cour des comptes est une bonne nouvelle pour Jair Bolsonaro, qui avait promis de restreindre les participations de l'Etat et d'assainir les comptes publics. Depuis son arrivée au pouvoir en janvier 2019, il a à peine pu faire avancer son ambitieux projet de privatisation d'une centaine d'entreprises. La privatisation des biens publics sera l'un des grands thèmes de sa prochaine campagne électorale, au moment où l'inflation ne cesse d'augmenter en raison notamment de la hausse des prix de l'énergie. Le président n'a pas exclu une privatisation du groupe pétrolier public Petrobras, la plus grande entreprise d'Amérique latine. (Belga)


 

Vos commentaires