En ce moment
 
 

CMI prend 51% de parts dans la start-up chinoise SHG spécialisée dans les hydroliseurs

(Belga) Le Groupe CMI va développer dans les prochains mois son business en Chine grâce à une prise de participation de 51% de parts au sein de la start-up chinoise SHG, spécialisée dans la construction d'hydroliseurs pour le marché chinois. Jean-Luc Maurange, CEO du Groupe CMI, l'a annoncé vendredi en marge de l'inauguration de MirIS, un système de stockage d'énergies renouvelables.

Cette entrée sur le marché chinois va permettre à l'entreprise sérésienne de développer plus encore ses compétences dans le domaine après le projet pilote d'Hayrport en collaboration avec Liège Airport, ajoute M. Maurange. Il consiste à équiper l'aéroport liégeois d'installations de production d'hydrogène vert pour une éco-mobilité 100% propre. L'entreprise liégeoise concentrait son activité liée à l'hydrogène dans le domaine de la mobilité nécessitant des hydroliseurs pour produire cette énergie. Hayrport a offert à CMI un pilote industriel à ces applications. Avec cette prise de participation majoritaire sur le territoire chinois, CMI s'offre ainsi la promotion et la commercialisation d'hydroliseurs à travers le monde, SHG continuant à développer le produit sur le marché local. "L'entreprise souhaitait rester privée mais avait besoin de capitaux neufs pour poursuivre son développement. La philosophie des deux entreprises étant similaire, l'accord a été rapide", a précisé M. Maurange. CMI, grâce à cette nouvelle acquisition d'entreprise, propose désormais une offre globale qui complète son dispositif lié à MiRIS et vise un chiffre d'affaires de 50 millions d'euros grâce à cette nouvelle activité. (Belga)

Vos commentaires