En ce moment
 

Deux comités spécialisés accompagneront le Plan wallon d'Investissements

Deux comités spécialisés accompagneront le Plan wallon d'Investissements

(Belga) Deux comités spécialisés (un comité d'accompagnement et un comité technique et financier) ont été constitués et présentés lundi matin à au siège du gouvernement wallon à Jambes, et ce, dans le cadre du Plan wallon d'investissements (PWI). Les deux comités seront notamment chargés d'accompagner les projets du PWI ainsi que d'en monitorer les aspects financiers.

Le comité d'accompagnement est composé d'une vingtaine de membres dont des ministres, acteurs privés, académiques, Fédération, représentants des pôles de compétitivité, Conseil de l'Industrie, du Numérique, des PME, DGO, SPW,... Le comité a une mission d'analyse, d'évaluation, consultative et d'appui à la mise en oeuvre des projets repris dans le Plan Wallon d'Investissements. En parallèle, le comité technique et financier composé de représentants de cellules financières (FEBELFIN, IWEPS, BEI,...) analysera les différents modes de financement possible, mesurera l'impact des différents investissements et veillera au respect de la trajectoire budgétaire. Pour rappel, en janvier dernier, le gouvernement wallon présentait son vaste Plan Wallon d'Investissements doté de 5,03 milliards d'euros, répartis sur 31 projets et s'étalant sur la période 2019-2024. "Ce plan ambitieux vise à répondre à un constat largement partagé de l'existence d'un sous-investissement structurel dans les infrastructures publiques", a rappelé le ministre-président Willy Borsus (MR). Le Plan comporte 31 projets, dont trois pesant environ 1,7 milliard d'euros et qui ont été présentés pour intégrer le Plan fédéral d'investissements. Ces trois projets ont trait à la recherche et à l'innovation (700 millions), à la multimodalité (530 millions) et au développement de compteurs intelligents (500 millions). Pour l'ensemble des projets, un examen technique et financier sera effectué par les deux comités. Une réunion trimestrielle sera par la suite prévue pour faire le point sur l'état d'avancement de tous les projets, dont la première est fixée au 23 mars. Enfin, aux grandes échéances budgétaires, le Comité technique et financier se réunira également pour s'assurer du respect des trajectoires fixées. (Belga)

Vos commentaires