En ce moment
 

Facebook accusé de censure pro-régime au Vietnam

Facebook accusé de censure pro-régime au Vietnam
Internet

(Belga) Un groupe de 50 opposants, blogueurs et défenseurs des droits de l'homme au Vietnam ont écrit une lettre ouverte à Mark Zuckerberg accusant Facebook de collusion avec le régime autoritaire vietnamien dans sa chasse aux voix discordantes.

La lettre, envoyée lundi soir, déplore une hausse des "suspensions de comptes et de suppressions de contenus" depuis 2017. Facebook, contacté par l'AFP, n'était pas joignable dans un premier temps pour répondre à ces accusations. En avril 2017, le régime communiste vietnamien avait annoncé que Facebook avait accepté de retirer des contenus violant la législation locale, dont des fausses informations et des comptes sous de faux noms, mais sans mention explicite de contenus anti-régime. "Il semble qu'après cet accord de coordination avec un gouvernement connu pour empêcher l'expression en ligne et pour jeter en prison les militants, la suspension de comptes n'a fait qu'augmenter", poursuivent les 50 signataires. Plusieurs comptes Facebook ont notamment été fermés lors d'un important procès de dissidents à Hanoï la semaine dernière, accusent les militants. (Belga)

Vos commentaires