Bpost offre de nombreux emplois pour éviter les "ratés" dans la distribution du courrier

Bpost offre de nombreux emplois pour éviter les

Certains habitants en Belgique ne savent pas avec certitude si le facteur passera bien devant chez eux chaque jour.

Bpost cherche actuellement plus de 300 facteurs. Le manque d'effectifs est si important que la distribution du courrier connait des ratés depuis des mois dans certaines régions du pays, lit-on samedi dans Het Laatste Nieuws.

La grande banlieue de Bruxelles, en particulier du côté de Ternat et de Zaventem, est notamment touchée, de même que Malines, des environs des ports d'Anvers et de Gand. Les régions entre cette dernière ville et Bruges (Meetjesland) et Anvers (pays de Waes) sont également concernées. Les habitants de ces zones ne savent ainsi pas avec certitude si le facteur passera bien devant chez eux chaque jour.

Dans certaines localités de Flandre orientale, comme Kluizen, on ne s'étonne même plus de ne rien recevoir dans sa boîte aux lettres durant dix jours. "Il y a beaucoup de concurrence dans certaines régions à cause de la présence d'autres grands employeurs", répond-on chez Bpost. "On ne parvient tout simplement pas à combler les postes vacants." Le mois prochain, l'entreprise postale lancera une grande campagne de recrutement pour combler les 308 postes pour lesquels elle cherche quelqu'un. "Que Bpost pense aux conditions de travail", glissent les syndicats, faisant allusion à l'augmentation de la charge de travail. Ni la CGSP ni le SLFP n'envisagent de grèves nationales dans le secteur mais ils n'excluent par contre pas des actions locales.

Vos commentaires