En ce moment
 

La Bourse de Paris avant le vote du Brexit (+0,08%)

La Bourse de Paris avant le vote du Brexit (+0,08%)
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018ERIC PIERMONT

A découvrir

La Bourse de Paris rebondissait mollement lundi matin (+0,08%) après trois clôtures en repli, démarrant une semaine qui sera consacrée pleinement au dossier du Brexit.

A 09H45, l'indice CAC 40 prenait 5,13 points à 5.235,87 points. Vendredi, il avait fini dans le rouge (-0,70%) à 5.231,22 points.

"Cette semaine s’annonce comme la plus importante sur la question du Brexit depuis le referendum" du 23 juin 2016, estime dans une note Tangi Le Liboux, stratégiste du courtier Aurel BGC.

Après avoir été rejeté en janvier par le Parlement britannique, l'accord du Brexit sera à nouveau soumis au vote mardi.

Avant cela, Theresa May doit révéler ce lundi le résultat des discussions menées pour tenter d'obtenir des modifications à l'accord de divorce avec l'Union européenne, à moins de trois semaines de la date prévue du Brexit.

Outre-Atlantique, le président américain a relancé ce week-end la bataille sur le financement du mur qu'il veut construire à la frontière avec le Mexique, en prévoyant de demander lundi 8,6 milliards de dollars dans le budget 2020.

De son côté, la Chine garde espoir de parvenir à s'entendre avec les Etats-Unis dans le domaine commercial, a déclaré samedi un haut responsable de Pékin, alors que le président américain Donald Trump a averti qu'il ne signerait pas un mauvais accord.

Les investisseurs restent par ailleurs confrontés à l'assombrissement des perspectives économiques mondiales.

La semaine dernière, l'OCDE et la BCE ont lancé un avertissement sur le ralentissement économique, renforçant les craintes des investisseurs sur les marchés.

Lundi, en attendant les statistiques américaines sur les ventes au détail et les stocks des entreprises pour décembre, ils ont pris connaissance du recul de 0,8% de la production industrielle allemande en janvier, qui renforce les inquiétudes sur la conjoncture allemande.

La Banque de France a en outre abaissé lundi à 0,3% sa prévision de croissance économique pour la France au premier trimestre, dans un contexte de fort ralentissement de l'activité au niveau international et européen.

En Chine, l'indice des prix à la consommation est tombé le mois dernier à son plus bas niveau depuis plus d'un an, confirmant l'affaiblissement de la conjoncture chinoise, aux prises avec une baisse de la demande mondiale.

Sur le front des valeurs, Airbus avançait de 0,38% à 111,90 euros, après le crash dimanche d'un Boeing 787 flambant neuf d'Ethiopian Airlines au sud d'Addis Abeba, dans lequel 157 personnes ont péri.

  1. Euronext CAC40

Vos commentaires