En ce moment
 

La Bourse de Paris termine dans le vert, aidée par la croissance américaine (+0,57%)

La Bourse de Paris termine dans le vert, aidée par la croissance américaine (+0,57%)
La Bourse de Paris juste au-dessus des 5.500 points à la mi-jpurnéeERIC PIERMONT

A découvrir

paris

La Bourse de Paris a terminé dans le vert vendredi (+0,57%), profitant des chiffres américains sur la croissance au deuxième trimestre, après avoir digéré de nombreux résultats d'entreprises, dans un contexte d'apaisement des tensions commerciales.

L'indice CAC 40 a pris 31,21 points à 5.511,76 points, dans un volume d'échanges élevé de 4,5 milliards d'euros. La veille, il avait fini en hausse de 1%.

Au cours de la semaine écoulée, l'indice a progressé de 2,1%. Ses gains depuis le début de l'année sont de 3,75%.

Après avoir passé l'essentiel de la matinée à proximité de l'équilibre, la cote parisienne a gagné du terrain, franchissant le seuil des 5.500 points pour la première fois depuis le 15 juin.

"Le détonateur aujourd'hui a bien sûr été le très bon chiffre du PIB (Produit intérieur brut, ndlr) américain, qui est légèrement inférieur au consensus des économistes, mais reste une excellente performance, liée en grande partie aux mesures fiscales prises en début d'année", a commenté auprès de l'AFP Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque.

La croissance des Etats-Unis a fait un bond au deuxième trimestre, franchissant la barre des 4% pour la première fois en quatre ans, une performance saluée avec triomphe par Donald Trump.

"La Banque centrale européenne a été très rassurante jeudi et la thématique de la guerre commerciale s'est nettement atténuée", a affirmé l'expert.

Washington et Bruxelles ont désamorcé mercredi la crise née des tarifs douaniers imposés par les Etats-Unis, annonçant une série de décisions dans l'agriculture, l'industrie et l'énergie, qui doivent toutefois être formalisées.

Avant l'ouverture des marchés, les investisseurs ont également pris connaissance du PIB français au deuxième trimestre, qui est en hausse de seulement 0,2%, pénalisé par la consommation et le commerce extérieur.

Sur le terrain des valeurs, Carrefour a terminé en tête de la cote en décollant de 12,01% à 15,58 euros.

A l'autre extrémité, Kering s'est enfoncé de 7,72% à 464 euros.

L'Oréal a reculé de 1,67% à 206 euros.

Renault a pris 1,87% à 74,58 euros, profitant d'un chiffre d'affaires et d'une marge records au premier semestre.

Danone s'est élevé de 2,97% à 67,59 euros.

Capgemini a perdu 3,58% à 113 euros, souffrant d'un bénéfice net en baisse de 16% au premier semestre 2018.

Saint-Gobain a engrangé 1,55% à 37,74 euros.

Lagardère a pris 6,91% à 24,90 euros.

  1. CAC 40 Euronext

Vos commentaires