En ce moment
 

La plate-forme Heetch veut faire appel de sa condamnation pour continuer à opérer à Bruxelles

(Belga) La plate-forme Heetch, récemment condamnée à cesser ses activités à Bruxelles, entend faire appel de la décision du tribunal de commerce et adapter son service pour continuer son offre professionnelle en Belgique, a-t-elle fait savoir par voie de communiqué.

Le tribunal de commerce de Bruxelles a condamné, il y a quelques jours, l'application Heetch pour activités illégales et lui a ordonné la cessation de ses activités en Région bruxelloise. Heetch avait lancé, en septembre 2016, un service de partage de trajets entre particuliers à destination des jeunes noctambules. La Région de Bruxelles-Capitale avait introduit il y a un peu plus d'un an une action devant le tribunal pour demander la cessation des activités de cette application, à l'initiative des ministres de la Mobilité, Pascal Smet, et de l'Économie, Didier Gosuin (DéFI). Heetch avait stoppé ce service entre particuliers le 9 octobre 2017, en attendant que la justice se penche sur ce dossier. La plate-forme prend acte du jugement rendu et confirme ne pas relancer son offre entre particuliers. Pour son offre professionnelle par contre, Heetch s'engage à modifier son contrat et ses factures dans les plus brefs délais afin de respecter le cadre réglementaire. Le tribunal estimait notamment que le contrat entre le conducteur et l'association de passagers omettait des informations et que les factures régulant ces trajets n'étaient pas envoyées au bon moment. "Nous espérons être entendus et reçus au plus vite par le cabinet du ministre Smet pour comprendre et valider les adaptations nécessaires à la poursuite de nos activités", ont commenté les responsables. (Belga)

Vos commentaires