Les pires crashs aériens depuis 20 ans

Les pires crashs aériens depuis 20 ans
Des sauveteurs entourent la carcasse d'un avion de l'armée algérienne qui s'est écrasé près de la base aérienne de Boufarik, le 11 avril 2018Ryad KRAMDI

Le crash d'un avion militaire en Algérie, qui a fait 257 morts mercredi, est le quatrième le plus meurtrier depuis 20 ans dans le monde, toutes causes confondues, si l'on excepte les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis.

- Le plus meurtrier: 298 morts en Ukraine -

Le 17 juillet 2014, un Boeing 777 de la Malaysia Airlines assurant la liaison Amsterdam-Kuala Lumpur (vol MH17) est abattu près de Donetsk dans l'est de l'Ukraine.

Le crash fait 298 victimes, dont 193 Néerlandais, dans cette région déchirée par un conflit armé et contrôlée par des séparatistes pro-russes.

Les autorités de Kiev et les rebelles s'accusent mutuellement d'être à l'origine du tir.

Une investigation criminelle menée par les Pays-Bas a conclu en septembre 2016 que l'avion avait été touché par un missile de type BUK acheminé depuis la Russie et tiré depuis une zone de combat contrôlée par les rebelles pro-russes.

- Avion militaire: 275 morts en Iran -

Le 19 février 2003, un Iliouchine de fabrication russe de l'armée de l'air des Gardiens de la Révolution s'écrase à 35 km de Kerman (sud-est), faisant 275 morts.

L'appareil a disparu des écrans radar une heure après son décollage. Le pilote avait contacté la tour de contrôle de l'aéroport de Kerman pour l'avertir qu'il voulait s'y poser à cause du mauvais temps.

- 265 morts à New York -

Le 12 novembre 2001, un Airbus A300 assurant la liaison entre New York et Saint Domingue (République dominicaine) s'écrase sur le quartier résidentiel du Queens, quelques minutes après son décollage de l'aéroport John. F. Kennedy.

Le bilan fait état de 265 victimes, 260 personnes à bord de l'appareil et cinq habitants morts dans l'incendie de leurs maisons.

Deux mois auparavant, quatre avions étaient détournés pour perpétrer les attentats du 11 septembre, faisant plus de 3.000 morts, la plupart dans l'effondrement des tours du World Trade Center de New York heurtées par deux appareils.

- Des crashs en mer -

Deux autres crashs parmi les plus meurtriers depuis vingt ans ont eu lieu en mer.

Le 23 septembre 1998, un MD-11 (McDonnell Douglas) de la compagnie Swissair reliant New York à Genève avec 229 personnes à bord, s'abîme en mer au large de Peggy's Cove, au sud d'Halifax (Canada, Nouvelle-Ecosse), à la suite d'une panne électrique généralisée à bord. Aucun passager ou membre d'équipage n'a survécu.

Le 1er juin 2009, un Airbus A330-230 d'Air France (vol AF447), assurant la liaison entre Rio de Janeiro et Paris, disparaît au-dessus de l'Atlantique dans une zone de turbulences avec 228 personnes à bord. Seules quelques pièces de l'appareil dont l'empennage, sont récupérées une semaine plus tard. L'épave de l'avion ne sera localisée au large du Brésil que deux ans après.

-Le mystère du MH370-

Le 8 mars 2014, un Boeing 777 de la Malaysia Airlines, avec 239 personnes à bord, disparaît des radars peu après son décollage de Kuala Lumpur vers Pékin. L'épave de l'avion effectuant le vol MH370, qui pourrait s'être abîmé dans le sud de l'océan Indien, n'a jamais été retrouvée.

Vos commentaires