En ce moment
 

Les sirènes Seveso ont retenti pour la dernière fois ce jeudi

(Belga) Le SPF Intérieur a testé pour la dernière fois ce jeudi le réseau des sirènes Seveso placées autour des sites sensibles comme les centrales nucléaires et les usines chimiques, indique le Centre de crise. Désormais, elles seront remplacées par d'autres mécanismes, comme le système Be-Alert, pour prévenir la population en situation d'urgence.

A midi pile, les sirènes ont émis un son strident, répété après une brève interruption. "Le démantèlement du réseau est déjà en cours si bien que certaines sirènes n'ont pas retenti. Mais celles qui sont encore reliées au réseau ont bien fonctionné", affirme le Centre de crise, qui dépend du SPF Intérieur. Pendant des années, ce test a été effectué tous les premiers jeudis de chaque trimestre. Le réseau de sirènes, construit à la suite d'une catastrophe chimique à Seveso, en Italie, en 1976, va être progressivement démantelé, sauf à proximité des centrales nucléaires. A ces endroits, le dispositif restera opérationnel, mais il ne sera plus testé chaque trimestre. A partir de ce jeudi, d'autres mécanismes tels que le système Be-Alert seront utilisés pour prévenir la population en cas de situation d'urgence. Les personnes qui s'y sont inscrites (via www.be-alert.be/fr) sont averties par téléphone, SMS, mail ou via les médias sociaux. Début septembre, le Centre de crise a lancé une grande campagne afin de mieux faire connaître sa plateforme. A ce jour, 463.020 personnes y sont inscrites. (Belga)

Vos commentaires