Vahana, le véhicule volant autonome d'Airbus, a effectué son premier vol

Vahana, le véhicule volant autonome d'Airbus, a effectué son premier vol
"Vahana vise à démocratiser le vol personnel", a expliqué AirbusPHILIPPE HUGUEN

Vahana, le véhicule volant autonome à décollage vertical d'A³, le pôle d'innovation d'Airbus basé dans la Silicon Valley, a effectué son premier vol mercredi dans l'Oregon, aux Etats-Unis, a annoncé l'avionneur vendredi.

"Aujourd'hui, nous célébrons un grand accomplissement dans l'innovation aéronautique", s'est félicité Zach Lovering, le responsable du projet Vahana au sein d'A³ (lire A cube).

"En moins de deux ans, Vahana a porté un concept dessiné sur une nappe à un aéronoef à échelle réelle, piloté de façon autonome qui a effectué son premier vol", a-t-il ajouté.

Le vol a eu lieu à 8H52 locales (16H52 GMT) et a duré 53 secondes à Pendleton UAS Range, un site dédié aux études sur les drones situé sur la côte Ouest des Etats-Unis. L'aéronef s'est élevé à 5 mètres puis s'est posé en toute sécurité, a indiqué Airbus.

"Le premier vol était entièrement piloté de façon autonome et le véhicule a effectué un second vol le jour suivant", a précisé l'avionneur.

Vahana est un aéronef à décollage et atterrissage vertical (VTOL, vertical take-off and landing) autonome, capable de voler seul de manière autonome et pourrait emporter des passagers ou du fret. A³ a lancé le programme en 2016.

Entre drone, hélicoptère et automobile, Vahana est doté d'une cellule capable d'accueillir des personnes ou des marchandises, vole grâce à ses huit rotors avec hélices et dispose de patins pour se poser au sol.

"Vahana vise à démocratiser le vol personnel et à répondre au besoin croissant de mobilité urbaine en exploitant les dernières technologies en matière de propulsion électrique, de stockage d'énergie et de vision artificielle", a expliqué Airbus.

"Le premier vol de Vahana démontre la capacité unique d'Airbus à poursuivre des idées ambitieuses rapidement, sans remettre en cause la qualité et la sécurité pour lesquelles le groupe est bien connu", a estimé Rodin Lyasoff, le président exécutif de A³ et ancien chef de projet Vahana.

"Pour A³, cela démontre que nous sommes capables de développer une innovation significative dans un calendrier de projet agressif afin de fournir un vrai avantage concurrentiel à Airbus", a-t-il ajouté.

D'autres vols de test doivent à présent être effectués, afin de démontrer les capacité de déplacement et de rotation.

Vos commentaires