Veviba - La Fwa va encadrer une coopérative d'éleveurs dans la perspective de la reprise de l'outil

(Belga) La Fédération wallonne de l'Agriculture (Fwa) a pris la décision d'encadrer la constitution d'une coopérative d'éleveurs et de rentrer une déclaration d'intention "dans le cadre de l'offre de reprise de(s) outil(s) du groupe Veviba", annonce-t-elle mercredi soir, à l'issue d'un comité directeur et d'un conseil général. Une lettre en ce sens a été adressée mercredi soir au manager de crise de la Sogepa, le bras financier de la Wallonie, qui gère les abattoirs et unités de conditionnement avec l'idée de transmettre l'activité à un repreneur.

La Sogepa, créancier de Veviba, avait lancé un appel à candidatures en début de semaine pour reprendre les outils de Bastogne et de Rochefort ou seulement l'un d'eux. Une décision doit être prise dans les dix jours sinon le bras financier wallon pourrait devoir passer la main à un curateur. Le repreneur pourrait être une entreprise mais aussi une coopérative. Le ministre wallon de l'Agriculture René Collin (cdH) semble d'ailleurs privilégier cette voie, tout comme la Fwa, qui va donc encadrer des éleveurs dans cette perspective. L'entreprise Veviba est suspectée de plusieurs fraudes, notamment d'avoir remplacé la date de péremption mentionnée sur les étiquettes de sa viande par une date plus récente et d'avoir incorporé dans de la viande hachée des morceaux non destinés à l'alimentation humaine. L'abattoir avait perdu il y a deux semaines ses agréments à la suite de ces infractions constatées sur le site. (Belga)

Vos commentaires