En ce moment
 
 

Wall Street ouvre en nette hausse après de bons résultats bancaires

Wall Street ouvre en nette hausse après de bons résultats bancaires
Un panneau à l'extérieur du New York Stock ExchangeAngela Weiss
 

A découvrir

 

La Bourse de New York a ouvert en nette hausse jeudi après une salve de solides résultats bancaires et une diminution des demandes hebdomadaires d'allocations chômage aux Etats-Unis.

A 14H15 GMT, le Dow Jones grimpait de 1,07%, le Nasdaq de 1,40% et le S&P 500 de 1,21%.

La veille, après une séance volatile marquée par l'annonce d'une accélération de l'inflation américaine, l'indice Dow Jones était resté à l'équilibre à 34.377,81 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, avait gagné 0,73% à 14.571,63 points, tandis que le S&P 500 avait avancé de 0,30% à 4.363,80 points.

"Les actions américaines se négocient joliment à la hausse en début de séance, après une multitude de rapports sur les bénéfices du secteur financier alors que démarre la saison des résultats du troisième trimestre", se félicitaient les analystes de Schwab.

Autre bonne nouvelle sur le front macroéconomique, "les inscriptions hebdomadaires au chômage ont chuté plus que prévu pour tomber pour la première fois sous la barre des 300.000 depuis le début de la pandémie", ont-ils aussi noté. Entre le 3 et le 9 octobre, 293.000 personnes se sont inscrites au chômage, soit 36.000 de moins que la semaine précédente.

"C'est une baisse nette et bienvenue qui rapproche le niveau des demandes d'allocations à la moyenne de 218.000 observée en 2019", relevait Rubeela Farooqi, économiste en chef pour pour HFE qui prévoit une baisse continue de ces inscriptions hebdomadaires au chômage.

A cela il fallait ajouter un indice des prix de gros pour septembre moins fort que prévu à +0,4% sur le mois contre des projections de +0,6%. Sur un an cependant, l'indice des prix à la production aux Etats-Unis grimpe à +8,6%, la plus forte hausse depuis 2010.

Au rang des actions, les titres bancaires étaient recherchés après de bons résultats dopés par la réduction de réserves constituées au début de la pandémie.

Bank of America (+2,09% à 44,04 dollars) a vu son bénéfice bondir de 58% au troisième trimestre, aidé par l'amélioration de l'économie qui lui a permis de réduire ces réserves. Son bénéfice net a atteint 7,69 milliards de dollars.

Malgré un résultat en hausse de 48% au troisième trimestre pour Citigroup, atteignant 4,6 milliards de dollars, le titre de la société baissait légèrement (-0,43% à 70,02 dollars) alors que son volume de prêts accordés est en baisse.

Après un bond initial, le titre de la banque d'affaires américaine Morgan Stanley se repliait de 0,56% à 98 dollars après que la banque a fait part de résultats supérieurs aux attentes.

Le groupe a dégagé un bénéfice net de 3,71 milliards de dollars de juillet à septembre, en hausse de 36% par rapport à la même période l'année dernière.

Le constructeur aéronautique Boeing perdait 1,03% à 219,57 dollars après avoir confirmé jeudi qu'un défaut de fabrication avait été décelé sur son long-courrier 787 Dreamliner, un modèle déjà affecté par une série de problèmes techniques.

Le rendement obligataire sur les bons du Trésor à 10 ans se détendait un peu à 1,52% contre 1,53% la veille.

  1. Nasdaq

 




 

Vos commentaires