Chelsea: endiguer le racisme, "un combat contre des gens stupides" estime Sarri

Chelsea: endiguer le racisme,
L'entraîneur de Chelsea, Maurizio Sarri, avant le coup d'envoi du match contre Brighton, le 16 décembre 2018 à BrightonGlyn KIRK

L'entraîneur de Chelsea, Maurizio Sarri, a estimé que la lutte de son club contre les incidents racistes provoqués par certains supporters passait par un "combat contre des gens stupides", à la suite d'allégations de chants racistes mercredi, après le match à Watford remporté 2-1 par les Blues.

Une minorité de supporters de Chelsea sont soupçonnés d'avoir crié des propos discriminatoires lors de cette rencontre, selon l'agence Press Association.

"Avant tout, je veux parler avec mon club, deuxièmement je ne veux pas généraliser parce que 99 pour cent des fans sont vraiment merveilleux", a expliqué Sarri interrogé sur le problème.

"Dans chaque communauté, je pense qu'il y a des (gens) stupides) et nous devons donc nous battre tous ensemble contre les gens stupides mais pas contre les fans de Chelsea", a insisté le coach des Blues.

A la suite d'un précédent incident du même ordre, survenu à Stamford Bridge début décembre, Chelsea avait déjà banni provisoirement quatre supporteurs de son stade après des injures raciales présumées à l'encontre de l'international anglais de Manchester City, Raheem Sterling.

Le président de Chelsea, Bruce Buck, a publié une lettre ouverte aux supporters il y a un peu plus d'une semaine dans laquelle il a blâmé "une minorité profondément déplaisante mais bruyante" pour avoir porté atteinte à l'image du club.

Cette minorité "a fait honte à la grande majorité de nos supporters honnêtes et bien élévés".

"Nous ne devons pas permettre à cette petite minorité des fans de nous causer davantage de tort et nous continuerons à prendre les mesures les plus fortes possibles contre eux", a martelé le dirigeant.

Vos commentaires