Journée internationale des femmes - Quatre fois plus d'hommes que de femmes employeurs dans le monde

(Belga) Les hommes sont quatre fois plus nombreux que les femmes à être employeurs dans le monde. Plus largement, le taux de chômage de celles-ci a encore augmenté par rapport à celui des premiers, relève l'Organisation internationale du travail (OIT) dans un rapport publié mercredi à Genève.

Au total, 6% des femmes actives n'ont pas d'emploi en 2018. Cette part dépasse de 0,8 point de pourcentage celle des hommes, contre 0,7 point l'année dernière, selon le rapport "Emplois et questions sociales dans le monde" ciblé sur les femmes, publié à la veille de la Journée internationale de la femme. L'OIT avait déjà expliqué fin janvier que le taux d'activité des femmes est inférieur de plus de 26 points à celui des hommes. "Nous devons faire davantage", explique la directrice adjointe de l'institution. Les disparités sont importantes en fonction des pays. Dans les Etats développés, les différences en terme de taux de chômage sont plutôt basses. Celui-ci est même inférieur pour les femmes dans l'est de l'Europe et dans le nord du continent américain. Il est en revanche toujours deux fois plus élevé dans les Etats arabes et dans le nord de l'Afrique. L'écart sur le taux d'activité se resserre dans les pays développés et en développement. Mais il augmente dans les pays émergents où les jeunes femmes sont plus nombreuses à arriver plus tard qu'auparavant sur le marché du travail. La qualité des emplois des femmes reste aussi insuffisante. Celles-ci risquent encore deux fois plus d'être des travailleuses familiales non rémunérées. Cette part a largement reculé dans depuis dix ans dans les pays émergents, mais reste à plus de 40% dans les pays en développement, deux fois plus que les hommes, sans indication d'amélioration d'ici 2021. Dans ces Etats, les femmes restent surreprésentées dans l'emploi informel, affirme l'OIT. (Belga)

Vos commentaires