Journée nationale d'action de la FGTB contre le dumping social ce vendredi

Journée nationale d'action de la FGTB contre le dumping social ce vendredi

(Belga) Le syndicat socialiste organise ce 23 mars une journée nationale de lutte contre le dumping social, ont annoncé ses responsables jeudi lors d'une conférence de presse à Bruxelles. Des actions de sensibilisation se tiendront un peu partout dans le pays.

La FGTB a installé jeudi un container devant le Parlement européen, à Bruxelles, afin d'attirer l'attention sur le parcours et les conditions de vie des travailleurs détachés. "Le dumping social est non seulement néfaste pour nos travailleurs, mais il crée aussi des situations inhumaines pour les travailleurs détachés", a souligné Robert Vertenueil, secrétaire général de la FGTB. Le syndicat regrette qu'il n'y ait pas de définition unanime du concept de dumping social, souvent décrit comme l'exploitation d'une main-d'œuvre bon marché provenant de pays dont les lois sociales sont peu contraignantes. Le secteur de la construction est fortement touché par le phénomène, avec pour effet de diminuer le nombre d'emplois ouvriers en Belgique. Le dumping social s'étend aussi de plus en plus à d'autres secteurs: le transport, le nettoyage, les soins aux personnes et l'aviation low-cost, affirme la FGTB. A la clé: une diminution des recettes de sécurité sociale (car les employeurs ne paient pas de cotisations patronales en Belgique), une augmentation des dépenses de l'Etat (hausse du chômage) et une diminution du pouvoir d'achat. La FGTB propose notamment de limiter le détachement des travailleurs à maximum six mois; de calculer les cotisations sociales des travailleurs détachés en Belgique selon les taux en vigueur ici; et de mettre en œuvre des sanctions plus efficaces contre ceux qui exploitent les travailleurs. Le syndicat socialiste organise plusieurs actions ce vendredi: distribution de tracts à Liège, Namur et Bruxelles, rassemblement dans le zoning d'Houdeng Goegnies (Hainaut), action sur un chantier à Mons, action "coup de poing" à Charleroi ainsi que divers mouvements en Flandre. C'est la 3e édition de cette journée d'action contre le dumping social. Elle doit se tenir chaque année. (Belga)

Vos commentaires