En ce moment
 
 

L'Otan n'envisage pas de placer de nouveaux missiles nucléaires en Europe

L'Otan n'envisage pas de placer de nouveaux missiles nucléaires en Europe
Russie

(Belga) L'Otan n'a pas l'intention de placer de nouveaux missiles nucléaires en Europe, a assuré vendredi soir le secrétaire général de l'Alliance, Jens Stoltenberg. Cette annonce intervient à la suite du retrait des Etats-Unis d'un traité bilatéral de désarmement nucléaire INF et de la décision de le Russie de suspendre à son tour sa participation à cet accord.

"On ne doit pas se calquer sur la Russie et nous n'avons pas l'intention de placer de nouveaux missiles nucléaires en Europe. Mais nous avons d'autres options, que nous évaluons", a déclaré M. Stoltenberg sur la chaîne allemande ZDF. Les Etats-Unis ont suspendu samedi leurs obligations dans le cadre du traité INF et enclenché le processus de retrait, selon une annonce faite vendredi par le président Donald Trump. Washington appelle Moscou à respecter le texte, tandis que la Russie dément toute violation. Les deux pays s'accusent de longue date mutuellement de violer ce traité INF signé à la fin de la Guerre froide, en 1987, qui abolit l'usage - par eux seuls - des missiles terrestres nucléaires d'une portée de 500 à 5.500 km. M. Stoltenberg accuse Moscou de placer de nouveaux missiles nucléaires "plus difficiles à démasquer, plus mobiles, et qui peuvent atteindre des villes européennes". "Nous devons nous assurer que nous disposons d'une défense et de moyens de dissuasion crédibles, même dans un monde sans traité INF. Il est encore trop tôt pour tirer des conclusions, mais nous allons agir de façon responsable et adaptée. Nous allons continuer à envisager des iniatives de contrôle des armes", a encore indiqué le secrétaire général de l'Alliance. (Belga)

Vos commentaires