En ce moment
 
 

La Russie a payé ses dettes au Conseil de l'Europe

La Russie a payé ses dettes au Conseil de l'Europe

(Belga) La Russie a réglé ses dettes envers le Conseil de l'Europe, après avoir suspendu pendant deux ans ses paiements sur fond de crise diplomatique, a-t-on appris lundi auprès de l'organisation internationale de défense des droits humains et de la démocratie.

"L'argent pour 2018 et 2017 a, à ce stade, été payé à 97%", le reste devant suivre, a déclaré à l'AFP Daniel Höltgen, le directeur de la communication du Conseil de l'Europe. La Russie devait la somme de 54,7 millions d'euros, représentant ses contributions au budget annuel de l'organisation non payées ces deux années-là. "Nous nous attendons à ce que les intérêts (des sommes non réglées à temps) soient aussi payés", a ajouté Daniel Höltgen. Début juillet, le gouvernement russe avait déjà versé la somme de 33 millions d'euros, le montant de sa contribution au budget de l'organisation pour l'ensemble de 2019. Le budget du Conseil de l'Europe pour cette année s'élève à 437 millions d'euros. Pour faire face à un éventuel refus de la Russie de reprendre ses paiements, l'organisation établie à Strasbourg depuis 1949 avait préparé un plan de réduction de ses activités et de ses effectifs. Fin juin, la Russie a fait son grand retour à l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE), après en avoir été absente depuis des sanctions prises en 2014 à la suite de l'annexion de la Crimée. Moscou réclamait l'entier rétablissement de ses droits et, faute de cela, avait suspendu toute contribution financière au Conseil de l'Europe dès 2017, menaçant de quitter l'organisation, ce qui aurait empêché les citoyens russes d'avoir recours à la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH). Ce retour de la Russie à l'APCE, rendu possible par une modification des règles de l'organisation souhaitée par la majorité des 47 Etats membres pour mettre fin à la crise, a déclenché la colère de l'Ukraine, des Pays baltes et de la Pologne. (Belga)

Vos commentaires