En ce moment
 

Les ministres de l'UE discutent à Sofia l'avenir du commerce multilatéral

Les ministres de l'UE discutent à Sofia l'avenir du commerce multilatéral
AFFETR

(Belga) Le ministre belge des Affaires étrangères Didier Reynders a atterri lundi en fin de journée à Sofia (Bulgarie) où les Européens envisageront mardi l'avenir du système de commerce multilatéral incarné par une Organisation mondiale du Commerce (OMC) moribonde face aux négociations actuelles de traités bilatéraux de libre-échange.

Les ministres européens se retrouveront mardi en conseil informel du Commerce dans la capitale de la Bulgarie, pays qui exerce la présidence tournante de l'UE en ce premier semestre 2018. Dès ce lundi soir, ils auront participé à un dîner informel avec Roberto Azevedo, le directeur général de l'OMC. L'institution multilatérale est en léthargie depuis l'échec du cycle de Doha au début des années 2000 et se trouve contournée par les négociations de traités bilatéraux de libre-échange entre grandes puissances étatiques ou régionales (CETA, Mercosur, etc.) Le repli des Etats-Unis de Donald Trump et l'individualisme de la Chine n'aident pas l'organisation. Lors du dîner de ce lundi soir, les ministres et le dirigeant de l'OMC évoqueront le rôle que peut prendre l'Europe dans le multilatéralisme commercial, face aux Etats-Unis et à la Chine. Mardi, les thématiques principales du conseil informel porteront sur les négociations commerciales avec le Mexique et avec le Mercosur, ces dernières étant potentiellement en phase de finition. Les ministres se pencheront aussi sur le mandat de négociation pour la juridiction multilatérale pour les investissements, sur la création d'un système de surveillance des investissements étrangers, ou encore sur le secteur de l'acier, en Europe et dans le monde. M. Reynders rencontrera en outre son homologue irlandais à l'issue du conseil, pour évoquer notamment le Brexit et le Mercosur. Mercredi, il se rendra à Genève (Suisse) pour participer à la session ministérielle annuelle du Conseil des droits de l'Homme de l'ONU. Mais les matières commerciales reviendront vite à son agenda : le ministre se rendra dans la même journée au siège de l'OMC - toujours à Genève - où il discutera avec les responsables de l'organisation du rôle de cette dernière dans la relation future entre l'UE et le Royaume-Uni. Il participera en outre à un débat avec les dirigeants de l'OMC et de la CNUCED (Conférence des Nations unies sur le Commerce et le Développement), ainsi qu'avec les ambassadeurs chinois, américain et européen sur le système commercial international. (Belga)

Vos commentaires