En ce moment
 

Manchester United: Mourinho promet de bien se comporter pour son retour à Chelsea

Manchester United: Mourinho promet de bien se comporter pour son retour à Chelsea
L'entraîneur portugais de Manchester United, José Mourinho, lors du match de Premier League face à Newcastle, à Old Trafford, le 6 octobre 2018 Oli SCARFF

L'entraîneur de Manchester United José Mourinho a promis vendredi de se tenir à carreau pour son retour chez son ancien club, Chelsea, samedi, alors qu'il est visé par une procédure de la Fédération anglaise, qui l'accuse d'avoir proféré des insultes lors du dernier match à Newcastle.

"Est-ce que je vais fêter comme un fou un but ou une victoire de mon équipe à Stamford Bridge? Je ne crois pas", a déclaré le coach portugais, qui reste sur trois défaites et zéro but marqué à Chelsea.

"Je crois que j'essaierais de me contrôler et de respecter le stade et les supporters qui ont été mes supporters et mon stade pendant plusieurs années", a ajouté Mourinho, vainqueur de trois titres nationaux avec Chelsea.

Ancien club ou pas, Mourinho compte bien faire un résultat à Chelsea samedi, alors que ses Red Devils sont en difficulté avec sept points de retard sur Chelsea, Liverpool et Manchester City, qui se partagent la tête à 20 points avant cette 9e journée.

"Je veux bien faire pour mon équipe, mes joueurs, mes supporters. Je suis à 100% pour Manchester United demain (samedi) - pas de place pour autre chose que le respect du stade et des fans", a ajouté Mourinho, une allusion à la procédure ouverte contre lui mardi par la Fédération anglaise.

Mourinho est accusé d'avoir tenu des propos injurieux face caméra après la victoire de United contre Newcastle (3-2), lors de la 8e journée le 6 octobre.

"Il est supposé que son langage à la fin du match, tel que capturé par un lecteur labial, était injurieux et/ou insultant et/ou inapproprié", a expliqué la FA.

Si Mourinho devait initialement donner une réponse à la Fédération ce vendredi, United a obtenu un laps de temps supplémentaire et il a désormais jusqu'à mercredi pour formuler sa défense.

Vendredi, Mourinho a évité une question sur cet incident, tout en insinuant qu'il n'était pas traité de la même manière que les autres managers. "Si je réponds à votre question j'aurais probablement une autre procédure sur le dos car je ne peux pas laisser entendre qu'il y a des préférences, donc ma réponse est: pas de réponse".

Vos commentaires