En ce moment
 

Mariage du prince Harry et Meghan - Meghan Markle et l'Eglise anglicane

histoire

(Belga) Meghan Markle et le prince Harry peuvent accéder aux liens du mariage en dépit du fait que la future épouse est divorcée, car l'Eglise d'Angleterre autorise les seconds mariages. Cette reconnaisse est d'ailleurs une des raisons de la fondation de la religion anglicane.

Au 16e siècle, le Roi Henry VIII a décidé de ne plus reconnaitre l'autorité du pape et a fondé l'Eglise d'Angleterre car l'Eglise catholique ne voulait pas reconnaitre le second mariage du monarque avec Anne Boleyn. Le roi Henry s'est en définitive marié six fois, alors que le divorce n'est pas autorisé par la religion catholique. Meghan Markle a reçu le baptême en toute intimité en mars dernier, selon les médias britanniques. Depuis sa création, l'Eglise d'Angleterre a pris le statut de religion d'Etat. Le monarque au pouvoir, actuellement la reine Elizabeth II, est le chef de cette religion. L'archevêque de Canterbury, actuellement Justin Welby, est le membre de plus élevé du clergé anglican. Il sera chargé de la cérémonie de mariage du prince Harry et Meghan Markle dans la chapelle Saint-George du château de Windsor, samedi. L'église anglicane compte environ 930.000 fidèles pratiquants, selon les dernières statistiques, auxquels s'ajoutent 180.000 participants aux services religieux dans les écoles. La participation aux offices est en constant déclin depuis des décennies. Les membres de toutes les églises britanniques sont passés de 10,6 millions en 1930 à 5,4 millions en 2013. L'Eglise d'Angleterre appartient à un réseau mondial d'églises anglicanes, comme en Irlande et dans une trentaine d'autres pays, anciennes colonies britanniques. (Belga)

Vos commentaires