En ce moment
 

Mondial 2018 - Les Diables rouges se préparent pour affronter l'Angleterre et les huitièmes de finale

(Belga) Après leur victoire convaincante 5-2 face à la Tunisie et le dimanche de repos consacré aux familles, les Diables rouges étaient de retour à l'entraînement ce lundi à Dedovsk afin de préparer au mieux le duel face à l'Angleterre, dernier match du groupe G et dernier rendez-vous avant les huitièmes de finale pour lesquels la Belgique et l'Angleterre sont déjà qualifiés.

Cette rencontre sera donc l'occasion de départager les Diables rouges et les 'Three Lions' et de voir laquelle des deux équipes terminera en tête de ce groupe G. Une première place qui ne sera pas forcément un objectif à atteindre à tout prix. En effet, si on considère que le Brésil remporte le groupe E devant la Suisse et que l'Allemagne ne fera pas mieux qu'une deuxième place dans le groupe F, ces deux puissances devraient se retrouver en huitièmes de finale. Le vainqueur de cette rencontre serait alors opposé au vainqueur du groupe des Diables rouges. Une deuxième place permettrait dès lors aux Diables d'éviter ces deux ténors du football mondial. Mais avant ces quarts, la Belgique devrait alors se défaire du vainqueur du groupe H dans lequel le Japon, le Sénégal et la Colombie se disputent encore les deux tickets disponibles. Parmi ces équipes, c'est la Colombie qui a fait la meilleure impression jusqu'à présent. En cas de qualification en quarts, la Belgique pourrait alors être opposée au Mexique, à la Suisse ou encore à la Serbie. La Belgique aura l'avantage de bien calculer son coup puisque les verdicts dans les groupes E, F et H tomberont avant son duel contre l'Angleterre. Au niveau logistique, la deuxième place semble également plus avantageuse. Les huitièmes de finale et les éventuelles demi-finale et finale se dérouleraient tous à Moscou. Le vainqueur du groupe devra en revanche voyager entre Rostov, Kazan, Saint-Petersbourg et Moscou. Des voyages qui risqueraient de fatiguer les troupes. La possibilité d'assister à une situation paradoxale à la Baltika Arena est donc bien concrète puisque les Anglais pourraient également effectuer ce même raisonnement. Les joueurs des deux camps assurent en tout cas qu'ils vont jouer à fond pour la victoire, et c'est bien normal. L'idée risque toutefois de tourner dans la tête des 22 acteurs. La rotation que Martinez opérera certainement dans son onze de base laisse d'ailleurs entendre que cette première place n'est pas une priorité absolue. Avant cet affrontement, les deux équipes comptent 6 points et possèdent une différence de buts et un nombre de buts marqués identiques. Seul le nombre de cartons jaunes - 2 pour les Anglais contre 3 pour les Belges - permet à l'équipe de Gareth Southgate d'être en tête du groupe. (Belga)

Vos commentaires