En ce moment
 
 

Pour quelles raisons Charles Michel a-t-il été élu président du Conseil européen? Que va-t-il y faire?

Quels sont les contours exacts de cette présidence ? A quoi sert le Conseil européen ? Un Belge avait déjà occupé cette fonction, c'était Herman Van Rompuy... Aujourd'hui, Charles Michel marche dans ses pas. Il représentera notamment l'Europe sur la scène internationale. Décryptage.

L'actuel Premier ministre du gouvernement fédéral (en affaires courantes), Charles Michel, a été désigné Président du Conseil européen mardi soir. Il entrera en fonction au mois de décembre. 

Mais qu'est-ce qui a fait pencher la balance en sa faveur ? Pourquoi lui ?

D'abord il est belge, et on sait que dans notre pays, on a l'habitude de composer avec des partis très différents. Des bleus, des rouges, des néerlandophones, des francophones. Le compromis à la belge est réputé mondialement et ça joue en faveur de nos politiciens. Cette fonction de président du Conseil européen doit rassembler 28 pays et donc 28 avis potentiellement différents !

De plus, la Belgique pèse beaucoup plus que sa taille: c'est un des 6 pays fondateurs. Elle est donc souvent pourvue en désignations. 

Puis il y a des raisons plus personnelles, liées à Charles Michel. Son père a été commissaire (Louis Michel), son nom est connu. Il est jeune, et on cherchait un rajeunissement des personnes qui incarnent les institutions européennes. Il a également pu se mettre en évidence pendant 5 ans comme Premier ministre de la Belgique, dans les différents sommets européens. 

Et enfin, il a bénéficié de soutiens importants, dont celui d'Emmanuel Macron, le président français. C'est essentiel depuis le Brexit: France et Allemagne sont déterminants pour les nominations.

Que va-t-il faire, combien va-t-il gagner ?

Le conseil européen, c'est la réunion des chefs d'Etats et de gouvernement des 28 pays qui composent l'Union Européenne. Ce conseil se réunit plusieurs fois par an, pour coordonner la politique des 28 Etats, et pour trancher dans les grands dossiers qui agitent l'Union.

Ces derniers temps, la gestion des flux migratoires, les difficultés financières de la Grèce ou le Brexit.

Or, dans ce conseil européen, les décisions sont prises à l'unanimité. Pour arriver à un compromis, il faut préparer ces réunions en amont, être en contact permanent avec les 28 dirigeants des Etats-membres, déminer les divergences de vues, etc…

Il représente également l'Union Européenne dans une série de sommets et de rencontres internationales.

Il sera équipé d'une équipe de 17 personnes, dont 8 assistants, 2 chauffeurs, 3 huissiers. Son salaire est identique à celui du président de la Comission européenne: environ 25.000 euros bruts par mois. 

C'est ce job que Charles Michel va donc exercer, au minium jusque juin 2022. Ce mandat est renouvelable une fois. 2,5 ans par mandat, soit 5 ans maximum.

La fonction existe depuis 10 ans. Avant Charles Michel, l'ont exercée le polonais Donald Tusk et le Belge Herman Van Rompuy.

Vos commentaires