En ce moment
 

"Ciao Andrea", "Mon amie, je n'ai pas les mots, je n'arrive pas à y croire": les hommages se multiplient après le drame en Italie

L'effondrement soudain de cet ouvrage massif, appelé pont Morandi du nom de son concepteur, a précipité véhicules et passagers dans le vide d'une hauteur de 45 mètres. Le bilan, encore provisoire et incertain, est très lourd. 

Au moins une quarantaine de personnes ont perdu dans la vie dans cette tragédie, plongeant toute une nation dans le deuil. Le bilan n'est encore que provisoire, les sauveteurs s'attendent à trouver de nouvelles victimes prises au piège dans les décombres. 

Au lendemain de la catastrophe, l'identité de ceux qui ont perdu la vie est dévoilée dans plusieurs médias locaux. Bruno Casagrande et Mirko Vicini, deux travailleurs d’Amiu (société municipale d’environnement) circulaient à bord d'une camionnette quand le viaduc de Gênes a cédé, selon des informations communiquées par Le Corriere della Sera, un média local. "Ils n'ont même pas eu le temps de comprendre ce qui se passait. Ils ont été enterrés par d'énormes blocs d'asphalte, de béton armé", indique le quotidien sur son site internet

Alessandro Campora, un autre ouvrier qui travaillait pour l'entreprise privée, Aster, a trouvé la mort dans ces mêmes circonstances. 

Trois membres d'une même famille ont aussi été tués. Ersilia Piccinino, Roberto Robbiano et leur enfant Samuele ont fait une chute de plus de 40 mètres. Les corps de trois enfants ont, pour l'instant, été retrouvés par les sauveteurs. 

"Le destin infâme voulait que vous soyez au mauvais moment et au mauvais endroit! Le pont a détruit 2 familles ainsi que des amis! Roberto Robbiano et Andrea Cerulli toujours dans nos cœurs", écrit un ami sur Facebook. 

Un poste Facebook a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Andrea Cerulli, 48 ans, joueur amateur du Club de Gênes Portuali Voltri, se trouvait également sur le viaduc. Sur sa page Facebook, son club a rendu hommage à celui qui était père de famille. 

Un poste Facebook a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Les corps d'Elisa Bozzo, 34 ans, et de Matti Altadonna, 35 ans, ont été retrouvés sous les décombres du pont effondré. Sur Facebook, l'une de ses amies d'enfance exprime sa peine. "Mon amie, je n'ai pas les mots. Je n'arrive pas à y croire, tu as été ma grande amie, nous étions inséparables (...) Repose en paix, je veux garder cette image de toi, si souriante et un peu fofolle", écrit-elle.  

Un poste Facebook a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Le Corriere della Sera rapporte que trois Chiliens sont également décédés. Marta Danisi, 29 ans, et son petit ami Alberto Fanfani, 32 ans, ont eux aussi perdu la vie. 

Vos commentaires